La coquille d’œuf dans le lombricomposteur

Le lombricompostage est une affaire d’équilibre (humidité, aération, rapport Carbone/Azote, acidité). Pour avoir toujours le bon pH (indicateur d’acidité) à l’intérieur du lombricomposteur, il faut y ajouter régulièrement de la poudre de coquille d’œuf.
Mais pourquoi est-ce si important ? Comment cela fonctionne-t-il ? Et surtout, comment faut-il procéder pour ajouter la poudre de coquille d’œuf dans son lombricomposteur ?

Nous vous dévoilons tout dans cet article pour vous aider à bien équilibrer votre lombricomposteur avec la poudre de coquille d’œuf !

À quoi sert la coquille d’œuf dans un lombricomposteur ?

Revenons à la théorie du lombricompostage.

Pour bien utiliser son lombricomposteur, il faut gérer les équilibres physico-chimiques de l’écosystème. Parmi ces équilibres, l’acidité est très importante.

Même sans y introduire de citron, de vinaigrette ou autre substance acide, la décomposition de la matière organique acidifie naturellement la litière.

En effet, dans un lombricomposteur, on assiste à un processus d’humification. Ce mécanisme physico-chimio-biologique complexe aboutit à la production d’humines, d’acides humiques et d’acides fulviques. Les acides humiques et fulviques sont des « acides faibles » produits par la biodégradation de la matière organique. Ces différents éléments forment les composants stables et biodisponibles de l’humus.

Schémas humification avec lombricompostage

Un lombricomposteur étant un écosystème fermé et non lessivé (contrairement aux sols soumis à la pluie), ces acides vont s’accumuler et faire baisser le pH du milieu. Cela provoque un déséquilibre qu’il faut réguler, sinon les différents organismes ne supporteront pas ces changements de conditions et votre odorat non plus.

Comment la coquille d’œuf permet-elle d’équilibrer le pH ?

La coquille d’œuf est composée de carbonate de calcium (CaCO3), comme les coquillages, le calcaire, le marbre… et possède l’avantage de pouvoir être facilement réduite en poudre.

Le carbonate de calcium est l’élément chimique idéal pour neutraliser l’effet des acides (H3O+) produits par la décomposition des végétaux. Il agit comme une “base” lorsqu’il rentre en contact avec les “acides” du milieu. L’équilibre du pH est donc rétabli. Ne vous attendez pas à des réactions chimiques impressionnantes, on parle ici de bases et d’acides faibles.

Toutefois, vous pouvez faire l’expérience de mettre des coquilles d’œufs dans du vinaigre, vous verrez qu’il y a bien une réaction !

Réaction du carbonate de calcium en milieu aqueux

Réduire les coquilles d’œufs en poudre fine

Pour que le carbonate de calcium puisse agir chimiquement, il doit être pulvérisé, c’est-à-dire être en poudre très fine. En morceaux, il ne réagira pas avec les acides faibles présents.

Il faudra donc réduire la coquille d’œuf le plus finement possible, car de simples morceaux de coquilles seront inefficaces dans cette usine de chimie fine.

D’ailleurs, on retrouve toujours les morceaux de coquille d’œuf non décomposés lors de la récolte du lombricompost.

De la coquille d'oeuf à la poudre pour lombricomposteur

En plus, les vers ont besoin de micro-particules “dures” qu’ils ingèrent et stockent dans leur “gésier”. Comme ils n’ont pas de dents, cela les aide à digérer/ broyer la matière qu’ils avalent.

Un lombricomposteur a donc besoin de poudre fine de coquille d’œuf pour bien fonctionner.
Alors voyons maintenant différentes techniques pour broyer finement vos coquilles d’œufs.

A la main : trop grossier et ça fait un peu mal

En broyant ses coquilles d’œufs à la main, on n’obtient pas de poudre, mais des morceaux. Comme nous l’avons vu précédemment, cela ne sert à rien dans le lombricomposteur.

Alors, on oublie, en plus, ça fait mal à nos petites mains fragiles.

Au pilon : efficacité et rentabilité moyenne

Au pilon on broie facilement les coquilles d’œufs en quelques minutes.
C’est pratique quand on n’a que quelques coquilles à broyer. Et en insistant bien sur le pilon, on obtient une poudre assez fine qui sera utile aux vers et à l’équilibre chimique. 

Cette méthode peut vite devenir fastidieuse lorsque la quantité de coquilles à broyer devient plus importante.

Au mixer : efficace, mais est-ce bon pour le matériel ?

On peut utiliser un mixer pour broyer de grandes quantités rapidement. L’inconvénient est que les chocs avec les coquilles dures peuvent à la longue endommager le tranchant de la lame.

Au moulin à café : l’arme absolue

C’est pour moi la solution idéale !
Qu’il soit manuel ou électrique, le moulin à café garantit la finesse du broyage.

Personnellement j’ai investi 10 € dans un moulin spécialement dédié au broyage des coquilles d’œufs. C’est rapide pour broyer de grandes quantités et on obtient une poudre très fine.

poudre coquille d'oeuf pour lombricomposteur dans un moulin à café

Le choix de la méthode dépend surtout de votre manière de stocker les coquilles. Si vous les broyez au fur et à mesure, un simple pilon ou moulin à café manuel fera l’affaire. Si comme moi vous emmagasinez un grand nombre de coquilles avant de passer à l’action, les appareils ménagers seront vos meilleurs alliés. De plus, lorsqu’on les stocke un moment, les coquilles ont le temps de bien sécher, ce qui les rend plus friables.

Comment utiliser la poudre de coquille d’œuf ?

Quelle quantité doit-on mettre dans son lombricomposteur ?

Lisez bien ce qui suit, la procédure est très précise.

Il faut saupoudrer de la poudre de coquille d’œuf de temps en temps dans le bac supérieur, celui dans lequel vous déposez vos déchets frais.

Comme dit plus haut, il s’agit de chimie fine. La dose de carbonate de calcium nécessaire pour équilibrer la production d’acides humiques est relativement faible.
Si vous consommez des œufs de temps en temps, vous en aurez suffisamment.
Nul besoin de peser les quantités à ajouter, il n’y a pas de risque de sur-dosage. En effet, le carbonate de calcium étant une base faible, le pH du milieu ne peut évoluer au-delà de son niveau normal.

À quelle fréquence faut-il ajouter de la poudre de coquille d’œuf dans son lombricomposteur ?

Il n’est pas nécessaire d’ajouter la poudre de coquille d’œuf à chaque apport. Il doit y en avoir dans chaque bac du lombricomposteur. Ajoutez-en de temps en temps, et ça ira !
Le carbonate de calcium restera dans la litière et le compost où il pourra agir avec les acides en trop.

Personnellement, j’en mets 1 cuillère à soupe tous les 15 jours environ dans le bac d’apport.
Et que vous consommiez 2 œufs par semaine ou une douzaine, vous pouvez tout mettre !

Comment faire si je n’ai pas d’œuf ?

Utiliser une autre matière à base de carbonate de calcium

Les coquillages, la craie… sont à base de carbonate de calcium. Réduits en poudre, ça peut faire l’affaire, mais bon courage pour les coquilles d’huîtres ! Les œufs ont des coquilles bien plus friables que les coquillages. Et leur consommation est plus courante.

Trouver des coquilles d’œufs dans votre voisinage

Les voisins, la bonne pâtisserie du coin sont des sources d’approvisionnement fiables en coquilles d’œufs. Demandez-leur simplement de vous en mettre un petit stock de côté !

Utiliser les granulés de mélange spécial

Les boutiques dédiées au lombricompostage proposent des mélanges chaulés qui apportent les éléments pour réguler le pH : le « Vita Vers PLUS » de Vers la Terre ou  « Regulaworm » de la Ferme du Moutta.

Ces produits sont aussi efficaces et apportent des compléments alimentaires à l’écosystème. Mais ils ne sont pas gratuits.

Il reste de la coquille d’œuf dans le lombricompost, c’est normal ?

Oui, car tout ne va pas réagir, le milieu n’est pas si acide que ça.
De plus, les morceaux les plus grossiers resteront visibles, mais ce n’est pas grave : ils profiteront au sol au fil des années lorsque vous utiliserez le lombricompost.

morceaux de coquille d'oeuf dans lombricomposteur

Et pour les vers, ça ne leur fait pas mal ?

Les vers ne vont pas s’empaler sur les coquilles pointues. Ils glisseront à côté tout simplement (ils ne sont pas fous !). De plus, ils profiteront des éléments les plus fins pour les ingérer et les utiliser dans leur “gésier”. Ces micro-particules dures les aident à broyer la matière et à la digérer.

Les vers adorent la poudre fine de coquille d’œuf !

Et voilà ! C’est tout ce que vous avez besoin de savoir sur l’utilisation de la coquille d’œuf dans un lombricomposteur !

Je tiens à remercier tout particulièrement Clémentine, Fabienne, Julie et Vincent pour leurs relectures assidues et leurs remarques pertinentes dans la rédaction de cet article.
Si vous souhaitez rejoindre notre équipe, consultez cette page.

Et j’ai pris du plaisir à écrire cet article, car ça m’a permis de me replonger dans mes cours de fac (et ça ne me rajeunit pas).

N’hésitez pas à nous partager vos astuces et autres conseils dans les commentaires.

A propos de l'auteur

David Régnier Garnelo

David Régnier Garnelo

Fondateur du site, coordinateur de l'association

Je suis le créateur et l'animateur de Plus 2 Vers !

Je pratique le lombricompostage depuis de très nombreuses années et je suis passé par (presque) toutes les erreurs au début. J'ai persévéré, je me suis documenté puis j'ai commencé à donner des conseils autours de moi.

J'ai créé Plus 2 Vers fin 2012 avec l'association Les Boîtes Vertes pour rendre accessible la pratique du lombricompostage via le partage et les ressources du site.

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos conseils avisés au bon moment

14 Commentaires

  1. BEDU

    Bonne idée le moulin à café pour ma part j’utilise mon Monsieur cuisine dans le but d’aiguiser les lames alors que vous évoqué une consequence inverse. Qui croire ?

    Réponse
    • David

      Cela me parait osé de vouloir aiguiser des lames avec des morceaux de coquilles. Mais je ne suis pas affuteur !

  2. alain ODORA

    je ne vois pas de vers dans mon composteur?

    Réponse
  3. Fabien

    Bonjour,
    Merci pour cette page. 2 remarques/compléments/astuces:
    – comme indiqué en commentaire, bien laisser sécher plusieurs jours les coquilles pour ne pas broyer les coquilles avec du blanc ou du jaune. Ca fait des grumeaux et ca sentira l’oeuf pourri après.
    – pour obtenir facilement des coquilles d’oeuf, aller les demander à votre boulanger. Ils en consomment une quantité industrielle. Ils vous rempliront un seau en un rien de temps et vous les donneront gratuitement car pour eux c’est un déchet à gérer.
    Fabien

    Réponse
  4. Dom

    Bonjour,

    Merci pour ces précisions très utiles.
    Bravo pour le site et votre travail.

    Est-ce que l’on peut voir ou avoir une référence du « moulin spécialement dédié au broyage des coquilles d’œufs ».

    Merci.

    Réponse
    • David

      Le moulin à café est un simple moulin à café électrique (10 € max !). Un moulin manuel fait très bien l’affaire également.

  5. Georges Cantin

    Bravo David, cela méritait d’être souligné !
    Pour ma part j’utilise un vieux moulin à café électrique pour broyer mes coquilles d’œufs, le mieux étant d’attendre qu’elles soient bien sèches (voir les sécher au soleil) elles sont plus facilement broyées ce qui me donne une poudre extra fine. C’est aussi valable pour atténuer l’acidité du marc de café et la quantité de poudre (1 cuillère à soupe environ tous les 15 jours me parait très équilibrée) J’utilise pour rependre cette poudre un ancien flacon de type « Herbes Ducros » on peut aussi utiliser une salière que l’on recycle pour ça. J’ajoute que nos petits vers ayant effectivement un gésier je met également la même quantité de sable de plage ultra fin préalablement lavé de son sel et séché avec le même procédé. Tout ceci permet un bel équilibre du « système »

    Réponse
    • David

      Bonjour Georges et merci pour vos astuces !

  6. Levall

    Merci pour cet article. Jusqu’à maintenant, j’ai toujours utilisé les coquilles d’oeuf mais mal utilisé. J’ai juste émietter les coquilles.
    Oui, il faut les réduire en poudre.
    Bonne journée à tous

    Réponse
  7. jean moulin

    https://www.youtube.com/watch?v=1E-tJqxjJtY

    Une astuce si on a pas de moulin, mixeur etc… mais qu’on est bricoleur.
    J’avais posté cette video il y’a quelques années parce qu’il me fallait une solution rapide ^^

    Réponse
    • David

      J’adore le coup de la fourchette dans la perceuse 🙂 Pas trop dangereux j’espère.

    • jean moulin

      non ca va je me suis jamais blessé. bon dès que j’ai pu chopper un mixeur j’ai arrêté mais en tout cas ca m’a bien dépanné pendant 6 mois quasiment.

  8. OSIP

    Bonjour David,

    merci pour cet article clair et précis sur la coquille d’oeuf dans le lombricompost.
    Je pense que je vais également investir dans un moulin à café manuel!

    Belle journée.

    Catherine

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contacter le SAV

Pin It on Pinterest

Shares