Bien nourrir au départ

Quelle dose de déchets faut-il mettre au départ ? Oui, il faut incorporer un peu de déchets quand on installe les vers, puis attendre…

Cette vidéo montre en accéléré toutes les séquences de nourrissage sur 6 mois d’un lombricomposteur qui démarre de 0. Elle illustre le principe de base pour bien commencer : nourrir très peu au début et augmenter très progressivement les doses. Le rythme de croisière normal n’est pas encore atteint après 4 mois.

Pour plus d’infos sur comment bien nourrir votre lombricomposteur, jetez un œil à cette page !

Laissez un commentaire !

20 Commentaires

  1. Avatar

    Bonjour,
    On a reçu notre lombricomposteur il y a une semaine et de la moisissure blanche/grise apparaît au dessus du tapis d’humidification, est-ce normal ? En fouillant sur le net ici et là, j’ai trouvé que la moisissure sur les déchets était normale, mais j’ai rien trouvé à propos du tapis d’humidification…
    Et de la condensation s’est formée sous le couvercle, est-ce normal aussi ?

    Merci de votre réponse

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      À ce stade, les moisissures sont normales. Ce sont les organismes qui se développent le plus vite pour coloniser le nouveau milieu. Tant que les autres organismes ne prennent pas le dessus, ces moisissures sont visibles. SI elles apparaissent alors que le lombricomposteur est bien lancé, c’est souvent le signe d’un déséquilibre.
      Le tapis étant en fibres naturelles il est aussi attaqué par les moisissures.
      La condensation sous le couvercle est normale car le milieu est “humide”.

  2. Avatar

    Bonjour. Mon lombricompst contient du moisi “poilu” : à quoi cela est il dû svp ? Est-ce mauvais pour les vers ?
    Le tapis d’humidité doit il être humidifié ?
    Je vous remercie pour votre site très intéressant !

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Vu votre question, vous venez de commencer il y a peu le lombricompostage.
      Oui les moisissures sont normales dans un lombricompost. Ce sont les premiers organismes à coloniser le milieu. Si elles se développent fortement alors que le lombricomposteur fonctionne depuis plusieurs mois, c’est qu’il y a certainement trop de déchets mis dernièrement.
      Le tapis d’humidité ne doit pas être humidifié. Il sert à réguler l’humidité et à la maintenir à la surface. On peut même le faire sécher si besoin.
      Au démarrage, il est sec et va absorber progressivement l’humidité ambiante dans le lombricomposteur.

  3. Avatar

    Bonjour
    J’ai démarré un lombricomposteur il y a quelques semaines et j’aimerai savoir quelle proportion de thé on peut ajouter. Je fais une théière tous les jours avec 2 cuillères de thé en vrac. Y a-t-il un risque d’en mettre trop ?

    Les bandes de carton brun que j’ajoute ont tendance à moisir, est-ce un manque d’aération ?

    Merci.

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Virginie,
      Vous pouvez votre thé quotidien dans le lombricomposteur. 2 cuillères de feuilles de thé ne représentent pas beaucoup. Par contre, cela apporte beaucoup d’eau au système.
      Attention à bien compenser avec du carton sec et épais et à avoir une litière bien aérée (meilleur moyen d’évacuer l’humidité).

  4. Avatar

    Bonjour, je suis kiné et nous utilisons des rouleaux de papiers à chaque patients. Est ce que je peux utiliser ce papiers comme litière ?
    Merci

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Oui le papier peut être utilisé comme litière.
      Il sera préférable de le couper en morceau plutôt que de mettre des grandes feuilles en boule.
      À vous de doser la quantité selon le fonctionnement du lombricomposteur.

  5. Avatar

    Bonjour et plutot que du pâpier ou carton cette apport de matière sèche et aérée, pourrait-elle être des feuilles seches, paille ou foin ou brindilles?

    Merci

    LAurence

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Les feuilles sèches vont apporter du carbone (bien), mais vont très peu absorber l’humidité contrairement au carton.
      De plus, les morceaux de cartons apportent donnent une structure plus aérée (plus de poches d’air).
      Donc on peut en mettre mais attention à bien gérer l’humidité et l’aération.

  6. Avatar

    Bonjour,
    Je viens d’acquérir 2 grosses poignées de lombricompost par une donatrice qui m’a dit que cela suffisait pour démarrer un lombricomposteur. Je n’ai pas compté les vers mais il doit y en avoir entre 10 et 20. Au vu de ce que je lis des conseils mentionnés ici, la population est-elle suffisante pour démarrer en sachant qu’il y a aussi du lombricompost ?
    Merci par avance pour vos précieux conseils !

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Une vingtaine de vers, c’est très peu pour démarrer, Je conseille plutôt de partir avec au moins une bonne centaine (plus il y en a, mieux cela ira).
      N’hésitez pas à refaire des demandes de vers.
      L’important est aussi d’avoir de la litière avec les vers. Plus vous apporterez de litière au démarrage, mieux c’est pour l’installation !

  7. Avatar

    Bonjour,
    Je demarre avec une vingtaine de vers, cadeau d’un ami. Est-ce que c’est assez, ou est-ce que je dois chercher encore des vers? Ce sera peut-etre trop lent, en commencant avec si peu de vers….
    Merci!

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Une vingtaine de vers c’est trop peu, trouvez-en d’autres au plus vite.
      Il est conseillé en général de démarrer avec au moins 250 g de vers et cela correspond à environ 500 vers !

      En théorie, ils doublent leur population tous les 3 mois, ils sont capables (toujours en théorie dans les meilleures conditions)de se nourrir de leur poids en 2 jours.
      Faîtes le calcul, avec 20 vers, 10 g/par jour aujourd’hui, 20g dans 3 mois, 40 g dans 6… Vous n’êtes pas prêt de réduire vos déchets !

  8. Avatar

    Bonjour,
    J’ai suivi à la lettre vos instructions sur le démarrage du lombricomposteur que j’ai installé dans mon garage, mais j’ai un doute sur le taux d’humidité. Dans votre vidéo de démarrage, le papier a l’air sec (?). Pour ma part, j’ai humidifié les morceaux de carton, de boites d’oeufs, de papier (sans les mouiller non plus), est-ce correct ? J’ai recouvert avec le tapis d’humidité. Mais cela fait 2 ou 3 jours que les lombrics remontent au dessus de ce tapis. J’ai donné très peu de nourriture comme indiqué et rien n’a pourri. Votre avis ? Et sinon bravo pour ce site très pédagogique ! Merci

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Le papier et carton humidifiés, c’est seulement lors de l’installation des vers. C’est pour constituer la première litière (la plus volumineuse possible) en mélange avec du compost, terreau, café…
      Ensuite, lorsqu’on complète les apports avec du carton, il doit être sec, car il sert en partie à absorber l’humidité.
      Si les vers ne restent pas dans la litière dès le départ, c’est que quelque chose ne leur plait pas…
      La litière doit être humide mais pas trop, aérée, un peu de déchets, café, thé, terreau, compost en mélange.
      Elle doit faire au moins 5 cm d’épaisseur.
      Vous pouvez ajouter de la coquille d’œufs en poudre dès le départ.

  9. Avatar

    Bonjour.

    Merci pour votre réponse.

    Il me semble que le carton ondulé contient beaucoup de colles non? Est-ce mauvais pour les vers? Pour la qualité de la terre récupérée ?

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Les colles utilisées sont biodégradables et ne représente aucun danger pour la qualité des sols !
      Allez-y !

  10. Avatar

    Bonjour.

    Sur la video, est-ce du carton ou du papier que vous ajoutez?
    Je pense me lancer dans le lombricompost. Au travail, on a des broyeuses pour papier et je pensais récupérer quelques sacs pour faire office de litière. Est-ce possible ou faut il nécessairement du carton?
    Je precise que la terre et jus seront utilisés exclusivement pour mon potager (encre « toner » de l’imprimante contient elle des métaux lourds?)
    Merci de vos réponses.

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Le papier est toléré en apport de carbone mais le mieux (de loin) c’est le carton ondulé car il donne une meilleure texture que les papiers fins.

      Les toners des imprimantes contiennent des métaux lourds qui se retrouveront en petites quantités dans le sol au final.
      Le papier a aussi tendance à s’agglomérer avec l’humidité et faire des boules de papier mouillé. Il faut bien le répartir/mélanger dans la litière.

      Un peu de papier (pas trop imprimé) ça va, trop, c’est pas top.
      Et plus il y a de carton ondulé, mieux c’est !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la newsletter pour ne plus rien rater !

Pin It on Pinterest

Shares

Partagez l’article !