Le MENU des vers

Les bases :

  • Toujours apporter du carton brun, boite à œufs, rouleaux d’essuie-tout et de papier toilette, papier… avec vos déchets. Cela représente un volume important. Il faudra déchirer ce papier/carton en petits morceaux.
    Mettre au minimum le même volume de carton/papier que de déchets. Plus il y a de carton, mieux c’est : il n’y a jamais trop de carton !
  • Les déchets doivent être découpés en petits morceaux pour être facilement compostés, sinon ils risquent de ne pas se dégrader correctement et pourraient fermenter (ce qui est néfaste pour les vers).
  • Pour réguler l’acidité du milieu, mettez des coquilles d’œufs broyées (avec un mortier ou un mixeur par exemple), ou sinon, il existe des mélanges chaulés vendus spécialement pour ça.

Ce qu’on peut mettre :

  • fruits et légumes (épluchures ou restes), crus ou cuits,
  • marc et filtres à café,
  • filtres à café,
  • cheveux (petits), poils,
  • coquilles d’œufs broyées,
  • coquillages broyés,
  • farine (en petite quantité),
  • pain, pâtes, riz, biscuits (en petite quantité),
  • son de blé,
  • thé, tisanes, infusions (avec le sachet),
  • autres végétaux, fleurs (évitez les lys).

Toujours couper en petits morceaux ces déchets et ajouter du papier, carton, poudre de coquilles d’oeufs.

Ne surtout pas mettre :

  • viande,
  • poisson,
  • sauces.

Ne pas mettre la première année :

  • oignon,
  • ail,
  • poireau (partie blanche)
  • agrumes (acide et antibactérien).

Certains déchets vont mettre plus de temps à se décomposer que les autres (épluchures de pommes de terre, artichauts…). Pas d’inquiétude, s’ils sont toujours présents lorsque vous récupérez le compost du dernier plateau, vous n’aurez qu’à les remettre dans le plateau supérieur pour un tour gratuit!

Abonnez-vous!

Ne ratez pas les bons conseils et découvrez tout ce que Plus 2 Vers peut vous apporter !

N’hésitez pas à laisser un commentaire, poser une question… Nous sommes là pour échanger !

64 Commentaires

  1. Jean-Nicolas

    Bonjour,

    2 questions pour vous dont je n’ai pas trouvé de réponse dans cette page…

    1- peut-on mettre des pelures d’orange ou citron non bio ? J’avais eu une information stipulant que la cire recouvrant les pelures des agrumes non bio pouvaient nuire à nos amis rampants

    2- quand est-il des noyaux de fruits style abricot ou nectarine ? J’imagine que nos amis ne vont pas les transformer mais est-ce nuisible pour eux ?

    Merci pour votre réponse, votre site est vraiment bien fait.

    Réponse
    • David

      Bonjour Jean-Nicolas.
      Pour les écorces d’agrumes, ils contiennent aussi et surtout des huiles essentielles qui ont des propriétés bactéricides. Ce serait dommage de tuer les bonnes bactéries du lombricomposteur en introduisant ces diffuseurs d’huiles essentielles que sont les écorces d’agrumes. Solutions : les faire sécher quelques jours à l’air libre et les HE partiront. Vous pouvez aussi en faire un super produit ménager en laissant les écorces d’agrumes macérer dans du vinaigre blanc.

      Les noyaux comme les graines ne seront pas décomposés dans un lombricomposteur et certains germeront !
      Ils ne sont pas du tout gênants pour nos amis les vers.

  2. Leduc

    Bonjour,

    Je n’arrive toujours pas à récupérer le terreau de mon plateau inférieur car il y a toujours des vers à l’intérieur. Il reste quelques coquilles d’oeufs et du carton. Est-ce suffisant pour qu’ils aient envie de rester et qu’ils n’aient pas envie de grimper à l’étage supérieur ?
    Merci

    Réponse
    • David

      Bonjour,
      Les vers sont présents dans tous les niveaux du lombricomposteur.
      Pour les séparer du lombricompost pour la récolte, vous aurez la solution avec ce lien

  3. Shirley Bolmain

    Bonjour vous dites non au caca de poules …
    Je vien de voir un reportage sur le lombricompostage de celles humaine pas d urine mes bien de celles j’ai besoin d informations ses passez au jt et sa se passe en Belgique

    Réponse
    • David

      Bonjour,
      Il faut aussi comprendre qu’il y a lombricompostage et lombricompostage. Selon le type d’apports réalisés, l’écosystème qui décompose ces apports ne sera pas le même s’il y a des fientes de poules ou des résidus d’urine. Cela ne veut pas dire que des vers ne peuvent pas intervenir, mais l’écosystème plus global sera différent.
      Dans le lombricompostage ménager, on va rechercher le développement d’un écosystème qui ne dégage pas d’odeur et qui donne un lombricompost rapidement et facile à utiliser directement. On ne doit pas perturber cet écosystème par des apports qui déséquilibrerai le bon fonctionnement.

  4. Isabelle

    Bonjour
    Est-il possible de mettre la paille et les déjection de mes deux poules lorsque je nettoie leur poulailler dans le lombricomposteur ?
    Merci d’avance pour votre réponse 🙂
    Cordialement

    Réponse
    • Isabelle

      Bonjour,
      toc toc y-a-t-il quelqu’un qui puisse me répondre ?
      Bon dimanche 🙂

    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Isabelle,
      Les déjections des poules (ou d’autres animaux en général) ne doivent pas être ajoutées au lombricomposteur. Il ne faut y mettre que des déchets “frais” et de la matière carbonée sous forme cellulosique (carton, papier, feuilles mortes…) ainsi que du carbonate de calcium (poudre de coquille d’œufs.
      D’autres types d’apports peuvent déséquilibrer et “tuer” le lombricomposteur.
      Bonne journée.

    • Isabelle

      Bonjour

      Merci beaucoup pour cette réponse 🙂

  5. Christophe Jon Ronveaux

    Bonjour,

    J’ai commencé un vermicompost il y a peu et je me demandais si on pouvait mettre dedans ce que contiennent nos cendrier…
    Le papier et carton que nous utilisons pour rouler sont organique.
    Est-ce que le tabac (restant et non consumé) peut être nocif pour les vers ? Est-ce que le cannabis aussi ? Et une dernière question, les cendres sont considérée comme matière carbonée ? Et ont elle un rôle important vis à vis du pH du compost ?

    Merci d’avance !

    Chris

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour, Christophe,

      Les cendres (de cheminées ou de cendriers) ne doivent pas être mises dans le lombricomposteur. Elles n’apportent aucun élément utile au processus.
      Les cendres ne contiennent plus de matières carbonées. Pour réguler le pH, seul le carbonate de calcium est à utiliser (coquilles d’œufs en poudre fine) car il neutralise les acides formés lors de la décomposition.

  6. Sylvain

    Bonjour,
    Je viens de mettre en place mon LC, j’aurais 2 questions à vous poser:
    1) une fois bien établi, peut-on les nourrir quotidiennement (quantité raisonnable)?
    2) en cas d’invasion de moucherons, l’utilisation de nématodes est-elle conseillée?

    Merci d’avance.

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Sylvain,

      1. Pour les apports, il faut ajuster la quantité à la population de vers (et autres organismes), qui au démarrage est encore faible. Cette population sera optimale au bout de plusieurs mois.
        Vous pouvez ajouter de la nourriture quotidiennement, mais la dose hebdomadaire ne doit pas être excessive.
      2. Je déconseille d’ajouter des solutions biologiques via d’autres organismes qui ne seraient pas forcément adaptés au lombricomposteur. Ils pourraient déséquilibrer l’écosystème.
        L’idéal est d’intervenir comme décrit dans cet article : https://plus2vers.com/fr/comment-venir-a-bout-des-moucherons-dans-lombricomposteur/
  7. Laurie

    Bonjour

    J’ai mis dans mon jardin un composteur sans étage proposé par la commune. Le fonctionnement est il le même que pour un lombricompst ?

    je l’ai depuis une semaine j’ai mi uniquement du carton mouillé dans le fond avec quelque déchets de légumes, coquille d’oeufs et marc de café.

    combien de temps dois-je y laisser avant de mettre plus de dechets ?

    merci pour votre réponse

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Laurie,
      Les composteurs de jardin (sans étage, sans fond…) sont différents des lombricomposteurs.
      Il vous suffit de mettre vos déchets à l’intérieur, et équilibrant avec des matières sèches et carbonées (comme dans un lombricomposteur), de remuer de temps en temps.
      Dans un composteur de jardin, vous pouvez ajouter tous les déchets que vous avez dès maintenant.

  8. Solenn B

    Bonjour !
    J’ai des moustiques qui sont apparus dans mon appartement depuis la mise en place de mon lombricompost dans ma cuisine, est-ce normal …?
    Sinon, j’ai récolté mes premières “gouttes” de lombrithé dans un petit ramequin avec le robinet ouvert, et l’odeur est horrible, ça sent vraiment mauvais, est-ce “normal” ?
    Merci beaucoup ! Bonne journée,

    Solenn

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Solenn,
      S’il y a des moustiques dans le lombricomposteur, cela signifie qu’il est beaucoup trop humide.
      Le lombrithé ne sent pas, sauf s’il y a des vers morts, ce qui a l’air d’être le cas.
      Cherchez le problème qui a l’air déjà installé. Ajoutez du carton sec en quantité si besoin.

  9. Boris

    Bonjour,

    J’ai du mal à trouver le bon niveau d’humidité.
    Faut il humidifier le carton?

    Pour l’aération, faut il remuer toutes les couches du lombricomposteur?

    Merci d’avance pour votre aide.

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Boris,
      Non, il ne faut pas humidifier le carton qui sert à absorber l’humidité apportée par les déchets frais (très riches en eau).
      Il ne sert à rien (sauf litière trop compacte, écrasée) de remuer les couches pour les aérer. Mais si vous le faites (de temps en temps), l’aération et l’évacuation de l’humidité n’en sera que meilleure.

  10. Marco

    Bonjour les lombricomposteurs,
    J’ai souvent des reste de levain à jeter.
    Selon vous, puis-je les donner aux vers ?
    D’avance merci,
    Bonne journée

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Marco,
      Le levain, tel quel, risque de continuer à se développer dans le lombricomposteur. Il risque même d’amener de la fermentation dans le système…
      Bref, je le déconseille.

    • Marco

      Merci David pour la réponse,
      Et qu’est-ce que vous en pensez de donner aux vers les restes de fruits secs, déchets de la fabrication du kefir d’eau?

  11. Marie Garnot

    Bonjour,
    Dans le composteur, peut on mettre
    -des herbes aromatiques comme les feuilles de menthe, de verveine, de basilic, de thym, de coriandre … ?
    -des feuilles de tomate, feuilles issues de pieds de tomates (sachant qu’il ne faut pas mettre de tomates) ?
    -pelures et racines de gingembre frais (peut-être trop épicé pour nos petits vers) ?
    Merci

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Marie,
      Vous pouvez mettre tout ce que vous avez cité, y compris les tomates (pour quelle raison ne pas les mettre ? C’est bon les tomates !).
      Tout est une question de dosage (ne pas remplir le lombricomposteur d’un seul type de déchet), de gestion de l’humidité et du carbone (ajout de carton) et de maintien du bon pH (ajout de poudre de coquille d’œufs).

  12. Saïd

    Les déchets proviennent essentiellement d’épluchures de légumes (non bio) provenant de super marchés donc contenant des pesticides. Est-ce que ces résidus de pesticide se retrouve dans le compost et donc transmis à la terre du potager? Merci de votre réponse.
    Saïd

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      En effet, il peut y avoir des résidus de pesticides. Mais les légumes sont consommables pour vous non ?
      Il n’y a pas de danger pour les vers, le compost et les futures plantations. Heureusement, car cela voudrait dire qu’on nous fit vraiment manger de la m…..
      Seul moyen d’avoir un compost 100% sans pesticide : manger bio !
      Inquiétez-vous d’abord de ce que vous consommez ! Les vers vous remercieront !

  13. Florine

    Bonjour,

    J’ai mon lombricompost depuis 2 ans et j’en suis très contente! Mais ce matin, vision d’horreur! Certains vers sont sortis du lombricompost et ont fait de gros tas gluants. Certains sont partis seuls et ont séchés sur le sol de ma cave. J’ai beaucoup de vers blancs (je croyais que c’était des bébés vers de terre). Ils sont parfois tellement nombreux que cela fait des sortes de racines qui sortent du bac de récupération. Est-ce eux qui dérangent mes vers?
    J’ai lu que c’était peut être dû à un mauvais équilibre du ph, j’ai essayé de sprayer un mélange d’eau et de bicarbonate.
    Pouvez-vous me dire ce qu’il se passe? Je n’ai pas changé leur alimentation, j’ai juste rajouté un étage il y a quelques jours.

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Florine,
      Il s’agit là d’une fuite massive de vers qui n’ont plus que cette solution “suicide” pour ne pas rester dans l’environnement qui ne leur convient plus…
      Les petits vers blancs fins que vous voyez sont des vers enchytrés. Leur surpopulation est signe d’acidité.
      Depuis quand avez-vous récolté le lombricompost : il ne faut pas le laisser plus de 4-5 mois à l’intérieur : le récolter dès qu’il est prêt, sinon, le milieu deviendra impropre à la vie des vers.
      Comme ils s’échappent pour survivre, c’est que le milieu ne leur convient plus du tout (température ? Fermentation ?).
      Dans ce cas, les remettre dans le même milieu ne servirait à rien… Il faudra refaire une litière propre pour les remettre (avec les quelques derniers déchets ajoutés s’ils ne sont pas en cause).
      Attention avec le mélange de bicarbonate qui peut être “violent” pour le milieu : cela va corriger le pH mais va aussi nuire aux organismes si trop dosé.
      L’idéal est le carbonate de calcium en poudre (coquille d’oeufs) régulièrement qui maintiendra le bon pH au fil du temps.

      Bon courage, j’espère vous lire bientôt avec de bonnes nouvelles !

  14. Sarah Girod

    Bonjour,

    Mon lombricomposteur tourne bien depuis quelques mois, mais je me pose quelques questions:
    – Comme je suis toute seule, je pars du principe que je n’ai pas beaucoup de déchets à leur apporter, et donc je ne fais pas particulièrement attention à la quantité que j’apporte à chaque fois: pour “augmenter peu à peu les apports”, j’ai commencé par leur donner ce que j’avais au jour le jour (donc assez peu) et maintenant je stocke dans une boîte au frigo que je leur donne une fois par semaine (et je consomme plus de légumes pour en avoir plus à donner ^^) Mais je ne suis pas sûre que ce soit la bonne méthode :/

    – Comme j’avais très très peu d’engrais liquide, j’ai apporté moins de carton pour que le compost soit plus humide. Les vers n’ont pas aimé, beaucoup sont descendus dans le bac de liquide et se sont noyé dans le mince filet que j’avais, et ce malgré le filtre les empêchant de descendre…J’ai enlevé le filtre et remis du carton, ça se passe mieux mais je n’ai toujours pas d’engrais liquide…

    – Les vers ont tendance à monter par-dessus le tapis d’humidité en ce moment, alors que la nourriture est en dessous. Et je les trouve moins vifs qu’avant. Est-ce le signe qu’ils manquent d’apports?

    Merci pour votre aide!

    Réponse
    • David

      Pas de lombrithé = milieu pas trop humide, ce qui est mieux !
      Donc continuez à ajouter autant de carton c’est très bien.
      Où est placé le lombricomposteur? En ce moment, les nuits sont plus fraîches, donc leur activité ralentie un peu. Et en cette saison, ils remontent fréquemment en surface. Vous pourrez y voir aussi parfois des accouplements !

    • Jeanphilippe H

      Bonjour,

      J’ai mie principalement que des poireau pour commencé comme je n’avait que sa a leur donné pour faire une couche de 10cm de litière y compris le carton mais je vien de voir que sur la liste la 1ère année il fallait pas en mettre.. ?

    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Le poireau est dur et long à se décomposer…
      Au départ, il faut préférer des déchets mou qui se décomposent vite (salade…).

      La litière doit être composée de matière carbonée principalement (carton) à laquelle vous pouvez ajouter du marc de café, des feuilles de thé, du terreau, le tout humide mais pas trop…

      Vous ne devez ajouter que très peu de déchets frais (une toute petite poignée) et attendre qu’elle commence à bien se décomposer avant d’en ajouter un peu…

      Donc retirez votre litière de poireaux ! Remplacez la par du carton mouillé….

      Bref, recommencez à zéro…

  15. Frisson Pierre

    Bonjour à tous,
    je viens de découvrir votre site et je m’aperçois que moi j’ai un composteur mais sans étage, c’est un bac qui à été distribué par la commune.
    donc je ne sais pas si la pratique est la même.
    Çà fait des années que je mets des déchets dedans sans jamais le vider. Il est dehors au fond du jardin à tous les temps.
    Comment savoir s’il fonctionne bien? Il n’y à pas de mauvaise odeurs.
    Merci de votre réponse.
    Pierre

    Réponse
  16. Cilayne

    Bonjour,

    j’ai un lombricomposteur “maison” en appartement démarré en mars. Avec les températures actuelles, il est descendu à la cave. Du coup je stocke dans un bio-seau que je descend une fois par semaine (ça fermente pas mal à l’intérieur alors je vide me “jus” avant de le descendre au composteur.
    Ce matin pour ma descente hebdomadaire, je constate une mousse blanche importante dans mon bac du haut (au dessus du torchon qui commence à se désagréger) Cette mousse ne ressemble pas à de la moisissure, je l’ai retirée à la spatule en bois, elle est d’aspect gluant … voir photos :
    http://zupimages.net/viewer.php?id=19/30/v5tb.jpg et http://zupimages.net/viewer.php?id=19/30/up9o.jpg.
    Est-ce normal ? ya-t-il quelque chose à changer ? vaut-il mieux mettre les dechets “frais” ?
    D’avance merci pour votre éclairage !
    Céline

    Réponse
    • David

      Bonjour Cilayne,
      La mousse que vous avez est en fait un type de champignon.
      Il ne faut pas qu’elle se développe trop car elle pourrait empêcher une bonne aération du milieu… Donc le mieux est de la retirer (parfois juste en remuant cela suffit).

      En général, il vaut mieux mettre les déchets frais car l’écosystème est prévu pour ! Si ils ne sont pas frais, vous ne nourrissez pas une partie de l’écosytème (bactéries, …) et d’autres organismes peuvent se développer (le champi mousse par exemple).
      En ce moment, je préfère garder les déchets au réfrigérateur (la décomposition ne démarre pas) et ainsi, j’apporte des déchets qui refroidissent un peu le milieu quand le les apporte. Par contre, je ne mets que des déchets frais…

    • Cilayne

      Merci beaucoup pour ce retour, les semaines précédentes je conservais en effet mes déchets au frais car je n’avais pas encore de bio seau …. mais mon réfrigérateur n’est pas assez grand. De retour de vacances je vais donc descendre quotidiennement les déchets frais.
      Bonne continuation et merci pour ces précieux conseils!

  17. Claude Aubrie

    Bonjour, question de débutant, vous parlez énormément de carton. Tous
    les cartons sont-ils utilisables ? De nombreux cartons sont souvent recouverts d’un revêtement
    (avec inscriptions concernant le produit) qui parfois peut sembler plastifié. Peut-on les utiliser ?

    Idem pour le papier, je suppose qu’on ne peut utiliser le papier glacé des magasines ?

    Merci de vos réponses. Cordialement.

    Réponse
    • David

      Bonjour,
      Le carton brun est idéal.
      Sinon, carton type rouleaux de papier toilette, essuie-tout, boite à oeufs passent très bien.
      Le papier apporte du carbone, mais n’a que peu d’effet sur l’absorbtion de l’humidité et a tendance à se compacter.
      Le carton très imprimé (emballage imprimé) ne passera pas.
      L’idéal est le carton brun qui apporte du carbone, absorbe l’humidité et donne une texture aérée à la litière et au compost (on dirai une pub !).
      Il est tout de même préférable de retirer tout le ruban adhésif (si il y en a) et les agraffes…

  18. Anaëlle

    Bonjour, j’aimerai savoir s’il est possible de mettre les déchets de litière de mon chat dans le lombricomposte ? J’utilise une litière biodégradable à base de papier, mais j’ai peur que l’urine ajoutée régulièrement soit trop chargée d’amoniac. Qu’en pensez-vous ?
    Merci d’avance !

    Réponse
    • David

      Bonjour Anaëlle,
      En effet, l’urée se transforme en amoniac, qui finalement se dissout dans l’air en quelques jours…
      Vous pouvez mettre (de façon modérée) cette litière qui apportera carbone et absorbera l’humidité si au préalable, vous l’avez laissée quelques jours à l’air libre avant de l’incorporer (laisser sécher et au bout de qques jours, l’amoniac sera bcp moins présent). Ne mettez pas les crottes par contre.
      Si votre animal est soigné (médicament, …) il ne faudra pas alors mettre la litière car ces médicaments qui se retrouvent dans l’urine ensuite, seront nocifs pour l’écosystème du lombricomposteur.

  19. mthldeldr

    Bonjour,

    J’ai démarré mon lombricomposteur il y a maintenant presque 6 mois. Je dois m’absenter pendant deux mois d’été et je voulais savoir comment gérer mon lombricomposteur pendant cette période. Dois-je le vider ? Existe-t-il un complément qui permettrait au vers de tenir 2 mois ?
    À chaque vacances scolaire je m’absente deux semaines et laisse mon LC s’auto gérer, mais je crains que 2 mois ne soient un peu longs…

    Merci d’avance de votre réponse

    Réponse
    • David

      Bonjour,
      En effet, 2 mois d’abscence, ça peut être long…
      Nous pouvez-vous pas le confier à quelqu’un de votre entourage ?

      Peut-être (une idée qui me passe par la tête) demander à un dontaur inscrit sur Plus 2 Vers de s’en occuper pendant votre absence (vous l’amenez chez lui et le récupérez à votre retour su c’est possible …)

      Les risques d’une telle absence :
      – Beaucoup de jus produit donc avoir un contenant suffisemment grand pour receuillir tout ce jus en continu (garder le robinet ouvert)
      – Peut être soumis à des températures extrèmes…
      – la population de vers va peut-être se réduire car il y aura moins de nourriture à disposition, donc moins de reproduction…

      A votre retour, ayez en tête que la population de vers et tout l’écosystème doit redémarrer tranquillement, donc vous y ajouterai très peu de nourriture à la fois le temps que le tout se rétablisse.

      Mais dans de bonnes conditions (température, humidité), l’écosystème va tenir mais sera au ralentit à votre retour!

  20. BAYART Damien

    Bonjour,

    Nous avons fait l’acquisition très récente d’un lombricomposteur Cityworms. Nous avons récupéré des vers mélangés à des déchets déjà en cours de compostage assez avancé chez un des donateurs du site très sympathique : Roland. Nous avons donc un plateau plutôt bien rempli avec quelques déchets que nous avons ajouté et du carton. Pour éviter les problèmes nous essayons de limiter les apports en déchets car nous ne savons pas précisément le nombre de vers qui étaient contenus dans le don et pas non plus la vitesse de reproduction des vers. Ce matin j’ai constaté pas mal d’humidité sur le tapis et le couvercle, j’ai donc changé le tapis, essuyé le couvercle et ajouté du carton que j’ai mélangé au contenu du plateau. Nous nous posons une question concernant l’apport de déchets : en attendant que les vers se multiplie peut on stocker nos épluchures dans un récipent en dehors du lombricomposteur et les ajouter progressivement au plateau ou faut il obligatoirement des déchets “frais”

    Réponse
    • David

      Bonjour Damien,
      L’humidité sur le couvercle est normale. Il s’agit de condensation, cela ne veut pas dire que votre lombricomposteur est trop humide.
      Le tapis d’humidité est humide : il sert à ça… Cela maintient l’humidité à la surface de la litière afin qu’elle ne s’assèche pas et que la décomposition pour les organismes puisse démarrer.
      Lorsque le tapis est trop humide, on peut le retirer et le faire sécher. Cela est utile si on doit gérer un excédent d’humidité.

      Pour l’apport de déchets, il ne faut pas stocker vos bio déchets en attendant de les mettre ensuite. L’écosystème du lombricompost digère la matière fraîche. N’attendais pas que la matière se décompose pour la mettre.
      De plus, en période de démarrage, vous avez une production de déchets largement supérieure à ce que peut accepter votre lombricomposteur.
      Donc vous mettrez un peu de matière fraîche de temps en temps parmi celles du moment ! Et en augmentant au fur et à mesure a dose et le rythme des apports (pendant plusieurs mois !)

  21. Ameline

    Bonjour, nous sommes sur un bateau et je me demandais si nous pouvions mettre dans le lombricomposteur le papier toilette que nous utilisons (souillé majoritairement d’urine car pour le reste on utilise en général les wc du port) ? Et est-ce que le sang des règles (petite quantité donc) peut y être mis également? Merci d’avance

    Réponse
    • David

      Bonjour Ameline,
      Le papier toilette est de la cellulose, donc aucun problème.
      L’urine sur le papier est en théorie en faible quantité. L’ammoniac s’évaporera rapidement.
      Pour le sang des règles (qui n’est pas exactement du sang)… Je ne sais pas. Peut-être auriez-vous le courage de tester et de nous faire un retour prochainement ?

      Sinon, avez-vous tester des lingettes lavables pour remplacer le papier toilette ? C’est une super alternative au PQ !
      Après, je ne vis pas sur un bateau et j’avoue ne pas savoir comment vous gérez des trucs logistiques comme les lavages, …

      Affaire à suivre!

    • Ameline

      Merci pour votre réponse David !
      Chouette pour le papier toilette ça va nous faire un “déchet” en moins dans la poubelle 🙂 Je pensais moi aussi m’orienter vers du lavable à l’origine mais effectivement, si au port ça reste faisable (on fait 1 machine par semaine à la laverie donc on pourrait rajouter des lingettes pipi), en mer c’est plus logique d’économiser l’eau du lavage; le papier nous permettrait aussi d’équilibrer plus facilement l’humidité du composteur; et enfin niveau praticité, étant donné que le lombicomposteur est dans la partie toilettes du bateau, ça fait moins de manipulations que de gérer le stock de lingettes propres et sales je pense… Mais bon je garde l’idée en tête si pour quelque raison que ce soit ça ne fonctionnerait pas avec les lombrics.
      Je note pour les règles, à voir avec les lombrics si ça leur parle alors !
      Bonne journée

  22. Lucile

    Bonjour,

    J’ai commencé le lombricompostage d’appartement il y a deux semaines et j’y ai mis beaucoup trop de déchets organiques beaucoup trop vite d”où un bac plein d’humidité. J’essaie de rattraper le coup en retirant une bonne partie des déchets et en ajoutant du carton.
    1°) Dois-je nettoyer le bac servant à récolter le “jus” dans lequel je trouve de nombreuses petites bêtes – surtout blanches – type acariens ?
    2°) Ces bêtes doivent certainement se retrouver également dans le bac avec les vers. Est-ce problématique ?
    3°) Quel type d’insectes/organismes vivants peut-on voir sans craintes dans le lombricomposteur ?

    Enfin, petite question sur les aliments à mettre : les coquilles de noix peuvent-elles être ajoutées au lombricomposteur ? En assez grande quantité ?

    Merci beaucoup pour vos réponses.

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour Lucile,
      Vous avez bien fait de retirer le surplus.
      Pour répondre rapidement :
      1 : les petites bêtes sont normales dans le lombricomposteur, laissez-les tranquille, ne nettoyez pas le bac à jus.
      2 : Elles sont normales et ont un rôle important ! Les organismes de cet écosystème se développent à des rythmes différents et les équilibres vont se faire petit à petit.
      3 : https://plus2vers.com/fr/fonctionnement-dun-lombricomposteur/

      Les coquilles de noix mettront trop de temps à se décomposer dans un lombricomposteur (trop dure), mais elles ne sont pas gênantes… Vous les retrouverez lors de la récolte du lombricompost, rien de génant.

  23. tibo54

    Bonjour, j’ai commencer mon lombricompost il n’y a pas longtemps et plusieurs fois par mois, je retire de la mousse qui recouvre la terre ( mon lombricompost est en fait une grosse boite ) un peut comme le premier commentaire au dessus. au début je pensais que c’était a cause de mes épluchures de patates mais j’ai tout enlevé et toujours cette mousse revient. Ducoup j’ai peur pour la survie de mes vers et je la retire a chaque fois. Merci d’avance.

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      J’imagine que la mousse dont vous parlez est de la moisissure. Ce n’est pas gênant pour les vers.
      Les moisissure apparaissent lorsqu’il y a des déchets qui ne sont pas attaqués par les bactéries puis micro-organismes. Donc attention à ne pas mettre trop de déchets (retirez l’excédent si besoin).
      Votre lombricomposteur dispose-t-il de suffisamment d’aération ? Il s’agit d’un écosystème qui a besoin d’oxygène, si le système est mal aéré, alors, les organismes ne peuvent pas jouer leur rôle correctement, d’où cette moisissure qui se développe, ….
      Mais c’est difficile de répondre précisément avec peu de détail…
      Mais l’aération est une condition importante d’un bon lombricomposteur !

  24. Dri

    Est ce que le coton tissé (sans imprimé, transfert ni couleur) ou non tissé peut être lombricomposté ?

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      Le coton étant un matériau naturel et végétal sera décomposé par les organismes du lombricomposteurs !
      Oui, vous pouvez mettre du coton dans votre lombricomposteur !

  25. Sabine

    Je fais mon lombricompost depuis 2010. Pour éviter que les mouchettes viennent pondre dans ma lombricaisse , j’ai expérimenté avec succès l’astuce suivante ; une fois les déchets de recouverts du tapis humidificateur ( un carton ), je recouvre le bac avec une serpillère (non humidifiée). L’air peut passer, pas les mouchettes !

    Réponse
    • David RG

      Trés bon réflexe !
      Il ne faut pas oublier non plus que les moucherons peuvent venir pondre sur les déchets avant que vous les mettiez dans le lombricompost : Stockez-les dans une boite fermée (jamais à l’air libre) avant de les mettre dans le lombricompost (toujours sous la litière).

    • Teo

      1) TRES bonne idée, malgrès les années de vermicompostage, je n’y avais pas pensé…

      2) J’en profitte, n’yant aps trouvé NI ICI ni sur internet un lieu ‘spécialisé’ ou poser un tel message pou vous demander:

      JE recherche des vers DE TERRE (pas de compost ou ni de compostage de surface, ni de vermicomposteur, j’en ai)

      Ma terre en est dépourvue et impossibloe de les attirer car c’est un coin de jardin dans un lotissement avec une terre résultant de la construction de celui-ci, nullement fertile ou à vers de terre)

      Peu importe si ce sont des Lombricus terrestris ou autres…; des épigés (de surface)peu; des aneciques ou des endogés OUI) … je manque surtout de ces deux ‘familles’

      3) une rubrique vermicomposteurs du commerce serait la bien venue, avec une phrase de présentation et des liens directs

    • David RG

      Bonjour Teo,
      Pour ta recherche de vers de terre de jardin, as-tu essayé d’en chopper avec le protocole moutarde utilisé pour l’Observatoire Participatif des Vers de Terre (https://ecobiosoil.univ-rennes1.fr/OPVT_accueil.php) tout est sur le site !

      Pour la rubrique “Lombricomposteur du marché, c’est prévu…

    • Teo VIDAL i SOL

      Je ne connais pas précisément ce protocole bien que j’ai ma petite idée (j’en connais d’autres peut-être semblables, ou les mêmes avec un autre nom)

      s’il sagit de LES ATTIRER par une terre maintenue assez humide par du compostage sde surface ou des cartons ça ne marchera pas (je suis prêt à en acheter si je trouve) car:

      Mon jardin, a sol souvent ou toujours couvert (foin ou aiguilles d epin selon les planche et saisons) neles attire déjà ps car (AMHA) les voisins sont dans le même cas que moi (étant en lotissement)… bvien suer à la longue il font sans doute être attirés, mais combien d’années de perdues…?

      Je vais quand même voir… biensûr;
      et Merci de ta r&éponse car ça n’ets pas spécialement le sujet donc pas vraiment le lieu, comme ailleurs malheureusement…

    • David RG

      J’imaginais plutôt le protocole moutarde (va voir sur leur site comment ça fonctionne) comme moyen de récupérer des vers de terre dans un autre jardin (car si tu n’en n’as pas dans le tien…
      Par contre, il leur faudra un sol favorable pour qu’ils s’y implantent ensuite…

  26. David RG

    Bonjour,

    Pour votre problème de mouches, mouchettes, j’ai déjà eu à faire avec ça…..

    Voici des liens qui proposent des solutions dont je m’étais inspiré :

    http://www.wormsasbl.org/index.php?tar=compostez&id=45&sel=4&ssel=3

    http://www.verslaterre.fr/phpBB2/viewforum.php?f=114&sid=6013038da9603bd80c345e3112982997

    Sinon, il faut mettre du carton pour assécher un max, pas d’inquiétude sur la quantité, plus il y a de carton, mieux c’est ! et sans danger pour les vers, bien au contraire.

    Bien assécher avec du carton, mettre des coquilles d’oeufs en quantité (pour contrer l’acidité), bien remuer à tous les étages.
    Ne pas hésiter à laisser ouvert (tous les étages si besoin) pour que les mouches partent.
    Ajouter une couche de terreau ou terre fine sur le dessus de chaque bac pour éviter que les mouches repondent.
    Ne pas apporter de nourriture pendant au moins 15 jours (même plus).
    Ensuite, au redémarrage, ajouter toujours beaucoup de carton.

    Vous verrez, après ce traitement, vous obtiendrai un lombricompost d’une texture fabuleuse, mais ne vous attendais pas à obtenir du jus, le principe étant de limiter au maximum l’humidité, il n’y aura par conséquent plus de jus qui s’écoulera.
    Cordialement,

    Réponse
  27. braquier

    Bonjour,

    sans doute vous a-t-on posé n fois cette question, mais comment combattre les moucherons et autre petits rampants noir, qui prolifèrent…toutefois dans un compost qui se porte très bien, car les vers se reproduisent vite et bien, sans dommage et naviguent aisèment entre les boites hautes et basses…
    L’équilibre est fait, avec mixure de coquilles d’oeufs, papier d’emballage sans impression, foin en légère quantité, et des carrés de serpillère humide pour couvrir mes déchets.
    Le compost est aéré 2 fois par semaine avant de retourner à 20° dans la cuisine..

    Merci de votre attention
    Philippe

    Réponse
  28. Ewa

    Bonjour ,
    J’ai le composteur dans ma cave depuis 2 mois .
    Plus frais et plus calme.
    J’ai mis aux bestioles entre autres les restes des betteraves ou le pied de poivrons (le milieux de fruit) avec ces pépins, puis les fruits (env 5-10% ). Est-ce la cause du parfum de vinaigre ?
    Bien évidement à chaque fois ils ont aussi sa dosse du carton et des coquilles ( cuillère à soupe)
    Est c’est c’est bien s’il y a une moisissure argentée qui monte parfois comme une mousse – Que faire avec? -Remuer?

    Aujourd’hui après 2 mois je remarque une minuscule larve fine et blanchâtre ??? Espèce d’oxyure”- Brrrr. Que faire ou ne pas faire??

    Merci d’avance de m’aider

    Réponse
    • David RG

      Bonjour,
      L’odeur de vinaigre doit venir de la décomposition des betteraves (qui contiennent du sucre qui se transforme en alcool en se décomposant en milieu anaérobie) : Il faut les couper en petits morceaux pour bien les décomposer.
      Aérez le milieu en mélangeant.

      Pour les moisissures, ce n’est pas gênant.
      Pour la larve blanche, sans image, c’est difficile à déterminer, mais il s’agit peut-être de vers enchytrés qui participent à la décomposition et ne sont pas gênant du tout.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares