Bien démarrer son lombricomposteur

Les premières semaines de votre lombricomposteur sont capitales pour son bon fonctionnement.

On démarre généralement avec 250 g de vers minimum (ce qui correspond à au moins 500 vers ou une bonne poignée).

Avec moins de vers, c’est aussi possible, mais il faudra plus de temps pour que leur nombre soit suffisant.

En prenant des vers dans un lombricomposteur, on prélève aussi une partie de l’écosystème dont des œufs, ce qui fera augmenter la population de vers plus rapidement.

Préparation de la litière

La litière est le milieu dans lequel se développe la vie de l’écosystème. C’est aussi comme cela que l’on appelle le contenu du bac supérieur (avec les déchets frais, le mélange de papier/carton…).

Elle doit être humide, bien oxygénée et aérée (pas de masse compacte) : elle doit avoir la texture d’une éponge mouillée et ne pas dégouliner lorsqu’on la presse.

Enfin, la couche doit faire au minimum 5 cm d’épaisseur sur toute la surface du plateau.

La litière peut être composée d’un mélange de morceaux de cartons bruns, boites d’oeufs, rouleaux d’essuie-tout ou papier toilette, filtres à café avec le marc de café, feuilles de thé utilisées (avec sachet), fibres de coco, compost ou lombricompost, terreau non traité, coquille d’oeufs en poudre…

Mouillez, mélangez et essorez le tout !

Mise en place: l’installation des vers

Mise en place : au moment de mettre les vers

Pour éviter que les vers passent dans le bac collecteur de jus (leur premier réflexe sera de visiter leur nouveau logement), vous pouvez placer une feuille de carton dans le fond du plateau. Il laissera passer le jus et sera décomposé en quelques semaines.

Pour éviter l’assèchement de la litière, il faut placer un matelas d’humidité au-dessus. Ce matelas devra toujours être placé au-dessus des déchets.

Il faut incorporer en même temps que les vers un peu de déchets qui commenceront par être décomposés par les bactéries puis les autres organismes avant de pouvoir être ingérés par les vers.

Après 1 semaine, vous pourrez mettre d’autres déchets coupés finement en petites quantités.
Une trop grande quantité de déchets par rapport à la quantité de vers leur serait néfaste. Ces déchets ne seraient pas décomposés correctement et ils fermenteraient. Cela ferait alors fuir les vers et dégagerait une odeur nauséabonde.

Vous pourrez augmenter la quantité de déchets au fur et à mesure lorsque les vers se seront bien reproduits. Les premières semaines, attendez que les premiers déchets incorporés commencent à être mangés avant d’en rajouter.

Augmentez très progressivement le rythme et les doses apportées.

Vous atteindrez la vitesse de croisière de votre lombricomposteur en quelques mois. Durant ce délai il faut ajouter progressivement les déchets pour permettre à la population de vers de s’adapter à votre production d’épluchures.

Comptez 3 à 4 mois avant que votre lombricomposteur puisse accepter la totalité de vos déchets.

Durant cette phase de démarrage, soyez très patients et très progressifs dans l’ajout de déchets frais.

Les vers mangent en moyenne la moitié de leur poids chaque jour mais ils ne mangent pas les déchets fraîchement ajoutés qui doivent préalablement être pré-décomposés par les bactéries et micro-organismes contenus dans le milieu.

Au démarrage, il faudra alors laisser le temps à ces micro-organismes de se reproduire avant d’ajouter des déchets en petite quantité.

Alors, PATIENCE !

Abonnez-vous!

Ne ratez pas les bons conseils et découvrez tout ce que Plus 2 Vers peut vous apporter !

N’hésitez pas à laisser un commentaire, poser une question… Nous sommes là pour échanger !

136 Commentaires

  1. Avatar

    Bonjour.
    Bravo pour votre site, une mine d informations pour les novices.
    Je viens de recevoir mon lombricompost ainsi que les vers.
    Combien de temps les vers peuvent tenir dans leur sachet avant que je trouve le necessaire pour faire une litiere assez haute. Dois je faire vite avant de les liberer 🙂 ? Merci.cdt.

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Il faut les sortir du sac dès que possible ! Il faut les installer dès la réception pour qu’ils retrouvent au plus vite un milieu adapté et ventilé.
      Vite il y a urgence !

  2. Avatar

    Bonjour,
    Merci pour ce site qui m’a permis de démarrer mon lombricomposteur facilement, et de trouver des vers très simplement.
    J’ai donc démarré en décembre 2019, et je suis assez satisfait des résultats. J’ai réalisé un lombricomposteur à l’aide de boites plastiques empilables. Toutefois je m’interroge sur quelques petits détails. Il se compose de 3 bacs à étage, avec 1 premier pour récupérer le lombrithé, 1 deuxième qui a permis le démarrage avec une litière et 1 troisième lancé en juillet. Dans le bac 1 je n’ai jamais vraiment obtenu de lombrithé (je ne sais pas vraiment pourquoi, peut-être trop aéré) et je retrouve régulièrement au fond des vers un peu abandonnés, le bac 2 est en phase de maturation (j’ai eu quelques moucherons mais un apport conséquent de cartons a remédié au problème) et le bac 3 se développe plutôt normalement mais semble très humide (sans moucheron). L’empilement des bacs laisse passer pas mal d’air et je me demande si ce n’est pas un peu trop. J’aimerais savoir si ma pratique peut être améliorée, si je dois toujours laisser cet espace entre les bacs ou si je peux poser le bac 3 en contact directement avec le bac 2 sans espace. J’espère que j’ai été assez clair pour recevoir vos conseils. Merci

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      L’aération est importante dans le lombricompostage. Donc si votre système est bien aéré, tant mieux !
      Les vers transitent dans tous les bacs. Il est donc préférable qu’ils ne soient pas trop profond, sinon, on peut aussi rassembler toute la litière dans un seul bac.

  3. Avatar

    Bonjour, des centaines de larves de mouches soldats ont élu résidence dans mon composteur de balcon. Résultat, il fonctionne très bien! Les larves prêtes à éclore sortent par le trou du composteur (un pot en terre cuite)… que j’évacue régulièrement.
    Je me demande si je ne vais pas être envahi de mouches soldats à un moment? Et quand les larves seront passées au stade adultes, je n’aurai plus de bouches à nourrir dans mon compost? Merci pour votre site et de vos réponses

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      En effet, ces larves vont éclore et il y aura des mouches. C’est le cycle de la vie. Cette espèce de mouche ne supporte pas l’hiver ce qui rend son élevage difficile.

  4. Avatar

    Bonjour,

    J’ai un lombricomposteur depuis 2 mois, tout allait bien puis mes mers sont morts. Je me pose des questions sur la cause : je penche pour une trop grande sécheresse du compost, sans doute due à une trop faible quantité de biodéchets.

    J’ai lu sur les forums qu’il ne fallait pas apporter trop de déchets d’un coup mais je me demande si du coup, je n’en ai pas donné trop peu.

    Je n’avais pas de condensation, pas du tout de jus, et tous les verts étaient dans le bac collecteur vert (modèle city worms)

    merci pour vos conseils !

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Cela peut être du à cela + les fortes chaleurs…

  5. Avatar

    Bonjour et merci pour votre super site d’information !
    J’ai commencé mon lombricomposteur (city worms) il y a environ 3 semaines mais je remarque plusieurs choses :
    – le matelas d’humidification commence à avoir des marques de moisissure : est-ce grave ? est-ce que c’est parce que mon lombricomposteur est trop humide ? (peut-être dois-je donner davantage de carton ?)
    – des petits bouts de terre commencent à tomber dans le dernier bac (celui qui est censé récupérer le lombrijus), est-ce grave ?
    – je vais partir un mois sans voir mes petits lombrics préférés… comment faire pour que je ne leur manque pas trop ?
    Merci d’avance pour vos réponses !!

    Réponse
  6. Avatar

    Bonjour
    J’ai commencé mon lombricomposteur il y a 15 jours maintenant : 500 vers, litière (carton ondulé + un peu de terreau de jardinier, un peu de poudre de coquille d oeuf, un tapis d humification)… tout va bien, ils grossissent, s accouplent, passe au dessus du tapis et courent dans le bac de recuperation … mais ne mangent pas (2 petits morceaux de peau de banane, un 1/4 de trognon de pomme, 1 lamelle d epluchure de courgette) : rien / tout est intact.
    Est ce normal ? De quoi se nourrissent ils pour grossir ? Comment faire en sorte qu’ils mangent les aliments ?
    Merci d avance

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Ce sont d’abord les bactéries, moisissures, puis les petits insectes comme les collemboles qui doivent se nourrir avant que les vers ne puissent consommer la nourriture.
      C’est donc normal que les vers n’aient pas encore touché ce que vous avez mis. Et c’est aussi pour cela qu’il ne faut mettre que très peu de déchets au départ.

  7. Avatar

    Bonsoir,
    j’ai démarré un bac (1 X 1 X H0.5) à compost ouvert dans un angle au fond du jardin.
    Je l’alimente avec des déchets ménager (épluchure légume fruit …) + un tonte de gazon + fumier de cheval …
    mais toujours pas de vers, faut-il les ajouter ou vont -ils venir s’installer naturellement!!
    Ce compost extérieur peut-il fonctionner ?
    merci

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Les vers vont venir naturellement. Ne vous inquiétez pas. Ils seront là quand les conditions seront bonnes pour eux. De plus, dans un compost de jardin, ils n’interviennent qu’en fin de décomposition.

  8. Avatar

    Bonjour,

    Merci pour votre site, je le trouve agréable et il m’a aidé à démarrer mon lombricomposteur (composteur Urbalive).
    Je pense que c’est bien parti, depuis maintenant 2 mois, et les vers ont l’air en forme et vigoureux (j’en ai de toutes les tailles). Je me suis fait infester de drosophiles mais ça, ça ne m’étonne pas trop. On verra si ça évolue dans le bon sens et je vais suivre les conseils de votre autre section.

    J’ai une question concernant le remuage du compost. Je mets beaucoup de papier et carton comme conseillé pour éviter la fermentation et je crée ainsi des couches nourriture/carton successives. La nourriture disparait bien car mangée par les vers. Cependant, j’ai l’impression que ma couche de carton ne disparait pas très vite (ce qui est normal) et j’arrive maintenant au couvercle. Je pense qu’il est trop tôt pour rajouter un deuxième bac. Mon envie est donc de mélanger les couches de mon compost pour ramener le carton un peu à la surface plutôt que d’en ajouter encore et encore. Quels sont les conseils que vous pourriez me donner de ce point de vue là?
    Je précise que j’essaie de ne pas trop donner à manger aux vers. J’ai démarré vraiment doucement.

    Merci d’avance et bonne continuation avec ce site!!

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Si vous avez commencé doucement et que vous trouvez avoir beaucoup de carton, je vous dis “BRAVO!” car vous gérez correctement le démarrage. A 2 mois, en fonction du volume des bacs et de la litière du départ/apports, vous pouvez peut-être déjà entamer un second bac, à vous de voir si les vers sont déjà bien actifs dessous. Sinon, attendez encore un peu, quitte à mettre moins de carton. Enfouissez si possible les nouveaux déchets dans la litière pour accélérer la décomposition et protéger des drosophiles.

  9. Avatar

    Merci pour votre site ingénieux!

    Ceci est la deuxième fois que je démarre un lombricomposteur, la première fois on s’est fait envahir par le moucherons, puis on a eu un bébé donc changé du projet!

    J’ai des questions qui vont peut-être vous paraître idiotes, mais bon, voilà.
    Tout d’abord, j’ai fais un lombricomposteur avec des boîtes de stockage empilables en suivant des nombreux tutoriels. Cela fais deux semaines que les vers sont là (1000 vers, achat depuis l’Espagne, car confinement), ils s’échappent vite quand j’ouvre, ils ont l’air heureux et ont fait des bébés, enfin, je pense (il y a des tout petits vers de même couleur et des œufs de 2 mm de diamètre, de même couleur également). Je les ai mis un peu de déchets eu départ, et beaucoup de litière et des coquilles d’œufs brouillées. Puis plus rien et aujourd’hui encore un peu des épluchures. Il y a une condensation sur le couvercle, mais pas de jus dans le bac à jus: est-ce normal pour cette étape? Le serviette par-dessus est humide mais pas trompée.

    Mon vrai problème, c’est ça: mes bacs (3 + 1 récupérateur de jus) font la taille 29 x 21 x12 cm. C’est petit, je sais. Mais je n’ai pas plus de place que ça dans ma cuisine, et sur le balcon orienté sud ils vont mourir, c’est sûr. Pensez-vous que ça peut faire l’affaire? Je peux en rajouter des bacs en hauteur jusqu’à plafond, si besoin :-), mais je ne peux pas faire avec des plus gros bacs (place par terre limitée). Maintenant, mon premier bac est rempli jusqu’en haut. Si je veux commencer avec le deuxième bac, je prépare la litière dedans et j’enlève la serviette du haut du premier bac? Je commence à mettre mes déchets dans le deuxième et couvre ça avec la serviette? ou alors j’y mets une bonne moitié de vers avec la litière, moi-même, et je nourri mes deux bacs en parallèle?
    Merci infiniment pour votre réponse.

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Pour la condensation, c’est normal parce que le milieu est maintenant suffisamment humide. Il ne l’est pas encore trop, donc pas encore de jus. Si la serviette devenait trop humide (trempée), il suffit de la faire sécher à l’extérieur avant de la remettre. Elle sert ainsi à mieux gérer l’humidité.

      Pour commencer un nouveau bac, ce n’est pas la peine de refaire une litière. A la rigueur, vous pouvez transférer un peu de litière du bac du dessous (qui doit être bien rempli) pour garder un contact entre la litière et le nouveau bac pour faciliter la migration de vers.
      Vous retrouverez ces informations sur cette page.

  10. Avatar

    Bonjour,

    J’espérais trouver ma réponse dans le commentaire précédent mais en fait ma question est un peu différente:
    J’ai un peu repoussé ma commande de lombricomposteur mais ai en attendant “stocké” mes déchets dans des boîtes en plastique. Est-il possible de donner ces épluchures etc… aux vers une fois qu’ils seront installés ou les décomposition de ces déchets sera-t-elle trop avancée ? Quel doit être le degré de fraîcheur des déchets organiques mis au lombricomposteur ? Peut-on les garder quelques jours dans une boîte avant de les mettre au lombricompostage.

    Merci pour toutes les informations que vous nous fournissez. 🙂

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Il ne faut pas stocker de déchets dans l’attente de vos vers : parce que la décomposition risque d’être trop avancée pour la mise en route de l’écosystème, parce que vous risquez de vouloir mettre trop de déchets dans votre lombricomposteur et de tuer vos vers…
      La litière qui va accueillir vos vers (carton humidifié, terreau, café…) doit être préparée au dernier moment (quand vous avez vos vers. Il faut y ajouter une toute petite quantité de déchets frais. Et ensuite, laisser le système tranquille 1 semaine avant de rajouter une toute petite quantité de déchets.
      Les apports doivent être adaptés à la population de vers (100 vers mangent moins que 1000 vers…).

  11. Avatar

    Bonjour,
    J’ai fabriqué un lombricomposteur durant le confinement mais je n’aurais des vers que d’ici 3 semaines environ.
    J’ai commencé à mettre des épluchures de légumes + papier / carton + des feuilles tombées, mais je vois dans les commentaires que vous préconisez d’en mettre très peu. Je n’ai quelque deux ou trois cm de « dechets » et je me demandais, le temps que les vers n’arrivent à la maison, si c’était une bonne idée de les laisser la, le temps qu’ils commencent leur décomposition et qu’on y ajouter dans 3/4 semaines les vers où est-ce qu’il vaut mieux que je jette tout ça et que j’attende les vers (dons) pour commencer ?
    Merci et belle journée

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Marine,
      Ce n’est pas une bonne idée de préparer le tout avant l’arrivée des vers.
      Il faudra d’abord préparer une litière la plus volumineuse possible (5-6 cm de haut mini) à base de carton, terreau, marc de café… le tout légèrement humide. Ce sera le nouvel habitat des arrivants.
      Les premiers déchets seront à incorporer en même temps que les vers (qui devraient être idéalement fournis avec un peu de litière d’origine qui contient l’écosystème nécessaire).
      Ils seront d’abord attaqués par les bactéries champignons avant de pouvoir servir de nourriture aux vers.
      Mais il faut en mettre dès le départ avec le lombricompost amené par les vers car il faut amener tout l’écosystème pour le démarrer, mais pas avant car les organismes ne sont pas encore là.

  12. Avatar

    Bonjour,
    Je me tourne vers vous afin de savoir si je peux le faire ou non avant de faire des bêtises.
    J’habite une maison et j’ai un composteur à l’extérieur et pour l’instant ça va. Maintenant j’aimerai faire un lombricomposteur d’intérieur pour récupérer le jus pour mes plantes.
    J’aimerai savoir s’il est possible de le faire dans des anciens pots de peinture en plastique qui sont stockés depuis près de 2 ans et tous nettoyés depuis la fin de mes travaux (environ 2 ans). La question que je me pose c’est ce qu’ils contenaient pour mes amis les vers, est-ce-que c’est nocif ou non et savoir si la dimension de mes pots est bonne à savoir 22cmx13cmx10cm (Lxlxh), je n’en veux pas un grand.
    Merci de l’attention que vous porterez à mon message.
    Bien cordialement.

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Oui il est possible de fabriquer un lombricomposteur à partir de pot/seaux encastrables. Pour les pots de peinture, attention à avoir bien nettoyé l’intérieur (plus aucun résidu) car c’est évidemment toxique (pour les vers, les plantes et vous si vous les consommez).
      L’important dans ce genre de fabrication est d’assurer une bonne ventilation, et que les pots ne se coincent pas entre-eux.
      Bonne journée.

  13. Avatar

    Bonjour David,

    Merci pour tous vos conseils, c’est super !

    Alors moi j’ai malheureusement fait les choses à l’envers… J’ai commandé ma boîte “Boîte à terre”, j’ai eu la notification qu’elle arrivait, et ai donc cherché des vers chez une donatrice, et la boîte s’est perdue (Coronavirus oblige…) pendant 1 semaine.

    J’ai stocké les vers à 19%, dans un carton noir, sans les nourrir, dans leur lombricompost d’origine, en vaporisant le tout tous les deux jours à l’eau de pluie.

    La boîte est arrivée aujourd’hui, je l’ai construite et tapissée de carton comme indiqué dans la notice de la Boîte à vers.
    Mais cela ne prévoyait aucune “litière” : j’ai donc installé les vers tel quel, dans le lombricompost, sur leur carton.

    Ils ont l’air d’aller bien : assez vigoureux et ils ont fait pas mal de bébés.

    Est-ce que vous pensez que je dois les ressortir et mettre une litière ?
    J’ai de quoi en faire une en carton + sachets de thé + coquilles d’œuf à briser.

    Par ailleurs, j’ai 2 moucherons qui étaient dedans quand j’ai ouvert. Je les ai sortis évidemment.
    Que faire de préventif pour ne pas ouvrir la prochaine fois avec une colonie ?

    Merci pour vos conseils,
    Nora

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Nora,
      Pour la litière, elle doit être assez volumineuse pour maintenir une humidité relativement constante et offrir un maximum de place pour le développement des bactéries, champignons… qui seront les premiers décomposeurs à se mettre en place.

      Vous pouvez donc ajouter du carton humidifié, du terreau, feuilles de thé, marc de café…

      Avec 2 moucherons qui sortent de la litière d’origine, pas trop d’inquiétude à avoir, surtout qu’ils sont sortis, mais surveillez quand même si d’autres n’apparaissent pas.

      Bon démarrage, soyez patiente et ne nourrissez pas trop !

  14. Avatar

    J’ai installé il y a 6 jours mon lombricomposteur . Ca va mal: j’ai bien fait comme le dit la notice ( 2 couches de journal dans le plateau du bas +grosse couche de terreau humide et après 2 jours sans rien, j’ai mis salade ( quelques parures) épluchures de 2 poires et thé + un peu de papier journal mouillé. Rien d’autre depuis . Or tous les matins je trouve 3 ou 4 vers désséchés dans ma cuisine ( alors que le robinet est fermé : par où ils passent???) et une partie des autres qui ont migré dans le bac à jus ou le bac supérieurs tous deux vides donc je ne vois pas pourquoi ils s’obstinent à y aller au lieu de mitonner dans le bac qui leur est dédié et où il y a tout ce qu’il faut ( qu’ils n’ont pas l’air d’avoir touché) . Mon mari était déjà sceptique sur cet achat et il commence à me dire d’arréter tout . Pouvez vous m’aider ???

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Fabienne,
      D’où proviennent les vers (achat ou don ?). Certains vers ont tendance à visiter les lieux lors de l’installation (mais pas tous).

      La litière est-elle suffisamment humide, accueillante ? Il faut qu’elle recouvre toute la surface du lombricomposteur sur (à 10 cm d’épaisseur.
      Ajoutez beaucoup de carton humidifié (si possible à l’eau de pluie ou eau qui a reposé pour éviter le chlore).

      Il aurait fallu, avec les vers, avoir de la litière d’origine pour amener plus d’organismes.. (quelle quantité avez-vous eu ?)

  15. Avatar

    Bonjour,
    J’ai débuté mon lombricomposteur, il y a 10 jours et je me pose la question de la qualité de ma litière ! En effet, mes vers sont tous très nombreux sur les parois en plastique du composteur et non dans la litière et les déchets, est-ce normal? Est-ce un signe d’un dysfonctionnement?
    J’ai commencé très progressivement à incorporer des dechets car j’ai vu qu’il fllait les laisser tranquilles mais peut-etre que je les laisse trop tranquilles et qu’ils ont faim?
    Merci d’avance de vos réponses

    Réponse
  16. Avatar

    Bonsoir,
    J’ai reçu mes nouveaux compagnons il y a un peu plus de 3 semaines, et j’essaie de ne pas trop leur donner à manger au début, comme on me l’a indiqué, mais j’ai du mal à visionner ce que “trop” signifie : l’équivalent de pelures de 2 pommes ou autre tous les 2 jours, avec à chaque fois un peu de carton, est-ce trop pour un début ? (sachant que j’ai attendu 4-5 jours au tout début avant de les nourrir)
    J’ai l’impression que mon premier bac se remplit à vue d’oeil, je ne vois aucun vers se balader, même en cherchant un peu en remuant le dessus des pelures (à part 1 qui est tombé dans le fond du bac…), et je ne vois pas de traces de grignotage sur mes pelures… des moisissures blanches commencent à apparaitre, et les premiers légumes commencent à se décomposer (mais j’ai pas l’impression que ce soit dû aux vers, juste l’usure naturelle des aliments).
    Je me rends compte en lisant vos réponses aux commentaires que j’ai dû donner vraiment trop à manger aux vers… Mais est-il trop tard pour sauver la colonie, ou bien puis-je encore me rattraper en enlevant des déchets ? Et si oui, dois-je en laisser quand même un peu ?
    Bref, comment savoir si les vers sont en bonne santé ?
    Quelle quantité journalière donner concrètement aux vers les premiers mois ?
    Je vous remercie d’avance de l’intérêt que vous porterez à mes questionnements sur mes débuts dans le lombricompostage 😉

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Julie,
      Si votre bac se rempli à vue d’œil alors que vous commencez, ce n’est pas bon.
      Très peu de déchet veut dire une petite poignée d’épluchure (selon la quantité de vers au départ).

      Les moisissures sont normales est sont les premiers organismes à décomposer la matière. Elles se développent très vite et son les premières à le faire. Donc on en voit au démarrage les premiers jours.
      Retirez un maximum de déchets frais en excès pour n’en laisser que très peu. Cela évitera que les déchets pourrissent trop ce qui ne serait pas bon pour le démarrage.

      Pour la quantité des apports, il faut (en quantité hebdomadaire) apporter 10 % de plus chaque semaine. En partant d’une toute petite poignée de déchets. On peut ajuster si on a beaucoup de vers et de litière au départ.

  17. Avatar

    Bonjour!

    Suite à mon message de la semaine dernière: les moucherons prolifèrent, et de plusieurs espèces maintenant… Je n’arrive pas à distinguer les larves et pupes au milieu de tout le mélange, et certains moucherons se baladent sans s’envoler du tout lorsque j’essaie de les chasser dehors; les deux pièges installés (un à banane et un à vinaigre) n’ont pas du tout fonctionné! Je songeais profiter du WE pour jeter tout le plateau, le nettoyer et tout redémarrer avec les vers; car je pars en vacances 15 jours le 20 décembre, et il me semble qu’il vaut mieux relancer le LC tout de suite pour qu’il soit capable d’attendre 15 jours sans apports dans un mois… Qu’en pensez-vous? Merci bcp!

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      En effet, la solution radicale mais efficace est de recommencer proprement.
      Attention tout de même à ne pas réintroduire des moucherons en prélevant les vers. Il faut aussi prélever de la litière, du compost de différent niveau de maturité pour ensemencer avec tous les organismes utiles.
      Quand vous réintroduisez les vers dans la nouvelle litière, mettez un peu (pas trop) de déchets et vous pouvez les laisser tranquille jusqu’à 2 semaines.

  18. Avatar

    Bonjour à toutes et tous !
    Ce site est génial et j’y apprends des choses chaque fois que je m’y rends.
    J’ai reçu mes nouveaux copains hier, 1 Kg au total, pour les intégrer à terme (au printemps) dans mon potager permaculturel. Je précisé que j’ai un composteur (pas LC donc) depuis bientôt 9 mois sur notre terrasse et que tout s’y passe bien, avec une odeur bien agréable de fraîcheur et de noisettes, un peu comme en forêt.
    Hier soir, j’ai donc mouillé 6.5 Kg de lombricompost dans une poubelle noire à couvercle de 70cm de diamètre (la hauteur de lombricompost est d’environ 20/25 cm), j’ai incorporé mon kilo de vers avec leur propre lombricompost, puis j’ai ajouté au-dessus de la nourriture issue de mon composteur (épluchures, marc, herbe tondue, etc.), fraîche ou déjà en décomposition légère.
    Puis direction la cave (température de 15°C, dehors il fait trop froid), avec le couvercle fermé, et lumière de la cave allumée pour les encourager à rester dans la poubelle.
    Ce matin, une première visite, au total environ 10/15 vers se trouvaient sur les parois intérieures de la poubelle, et un vers avait réussi à sortir, que j’ai remis dedans.
    Tout à l’heure, je pense que je vais ajouter des lanières de cartons / de boîtes à oeufs, et peut-être enlever un peu de nourriture car il me semble en avoir mis un peu trop (environ 20 cm)…
    En tout cas, après une nuit, les vers sont bien vigoureux je crois.
    Dans quelques mois, après qu’ils se soient reproduits, je les intégrerai lentement à mon potager, quand les températures seront plus clémentes.

    Réponse
    • Avatar

      La suite et fin de mon message :
      N’hésitez pas à me dire les erreurs que je fais (trop de nourriture ? Trop d’eau ?), merci et bonne journée !
      Nicolas

    • David Régnier Garnelo

      Bonjour Nicolas,
      Attention avec l’eau !
      Un des points les plus important à prendre en compte est l’aération de la litière ! Si c’est trop humide : pas assez oxygéné…

      Les premiers jours, les vers vont se balader pour visiter, certains peuvent sortir (certaines espèces de vers sont plus baladeuses que d’autres…).
      Et oui, il faut un peu de déchets au démarrage, mais un peu, car il faut d’abord laisser le temps aux bactéries, moisissures et autres organismes de coloniser tout ce nouveau milieu.

      Donc enlevez des déchets, ajoutez du carton sec pour éliminer de l’humidité, et assurez une bonne aération du système (remuer manuellement si besoin).
      Bonne journée !

  19. Avatar

    Bonjour!

    J’ai installé il y a une semaine un lombricomposteur home made où j’ai mis sur la litière un mélange de vers + déchets en cours de digestion fournis par une donatrice… (1kg) Mais il y avait aussi quelques moucherons! (la donatrice avait son LC dehors, ça ne devait donc pas être gênant mais je n’ai pas de balcon) Comme il semblait très humide j’ai ajouté pas mal de carton + carbonate de calcium que j’avais sous la main, et n’ai pas nourri les vers qui me semblaient avoir déjà de quoi faire pour un début. Aujourd’hui tout semble aller bien et je voudrais commencer à introduire qqs déchets mais ai peur que les moucherons prolifèrent…. (je suis en coloc et ai vendu à mes colocataires réticents une expérience “sans mouches et sans odeur”!:)); il n’y en a que très peu et je les élimine qd je les vois à la surface, mais est-ce que cela + éviter les déchets sucrés dans un premier temps peut suffire à les faire disparaître? Ou faut-il employer les grands moyens (tout sortir, recouvrir de terreau, mettre le LC en veille un temps) dès maintenant pour éviter l’invasion? Un grand merci!

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Comme vous venez d’installer les vers, les laisser sans nourriture pendant 1 mois serait fatal…
      Évitez les déchets sucrés ! C’est ce que les moucherons préfèrent. Les premières semaines, vous ne devez mettre que peu de déchets, donc enfouissez-les bien sous la litière. Supprimez tous es moucherons que vous verrez. N’hésitez pas à les déranger pour les faire partir de la litière. Éliminez aussi les pupes et petits asticots si vous en voyez.
      S’il n’y a pas beaucoup de moucheron, c’est gérable, s’ils sont trop nombreux, cela sera plus compliqué…
      Vous pouvez aussi mettre des pièges à moucherons (https://plus2vers.com/fr/comment-venir-a-bout-des-moucherons/#comments).
      Vous n’êtes pas seule face à vos colocs ! On est avec vous !

  20. Avatar

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre site ! J’ai démarré il y a deux jours un lombricompost (de marque Cityworms). J’ai récupéré les vers chez une donatrice, qui m’a donné beaucoup de compost en même temps (en tout, 1,8kg de vers + compost). J’ai malgré tout utilisé la méthode prescrite pour les démarrages, avec une feuille de carton au fond du bac plus une litière épaisse de carton humide (trop humide, je pense…). Je n’ai pas ajouté de nourriture en installant les vers (ils avaient déjà de quoi faire dans le compost fourni !), simplement deux poignées de “VitaVers Plus” fourni avec le Cityworms.
    Ce soir, deux jours seulement après le démarrage, j’ai ouvert le lombricompost : le couvercle est très humide (recouvert de gouttelettes), et sous le tapis d’humidité, le “VitaVers Plus” est en train de moisir.
    J’ai peur d’avoir trop humidifié la litière, et que l’ensemble ne soit pas suffisamment aéré (feuille de carton + épaisseur de litière humide). Qu’en pensez-vous ? Dois-je laisser la petite colonie tranquille, ou ajouter une bonne quantité de carton ?
    Merci d’avance pour votre réponse, un peu peur de tout gâcher en 3 jours chrono !
    A bientôt

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      Déjà, si vous avez débuté avec beaucoup de compost avec les vers, c’est très bien.
      L’humidité sous forme de gouttelettes sur le couvercle indique juste de la condensation, ce n’est pas synonyme d’un milieu trop humide…
      Les moisissures (champignons) sont les plus rapides à coloniser le nouveau milieu. Donc c’est normal que les premiers aliments (pour l’écosystème) introduits se recouvrent rapidement de moisissure. Il faut juste éviter d’en avoir trop car cela voudrait dire aussi trop de déchets.
      Votre inquiétude est plutôt rassurante, au moins, vous ne voulez pas mal faire.
      Allez-y tranquillement sur les apports, ajouter toujours du carton sec et cela devrait bien se passer.

  21. Avatar

    Bonjour,
    Après une 1ère tentative en avril dernier qui s’est soldée par la mort de tous mes vers cet été, je recommence en suivant vos instructions très intéressantes. J’avais acheté un lombricomposteur lombribox de VITIS in situ et ils fournissaient un filet de sécurité à mettre au fond du 1er bac, mais comme ce n’était pas rigide, ça n’empêchait pas les vers de descendre dans le bac collecteur de liquide.
    Vous suggérez de mettre une feuille de carton au fond du bac. cela ne va-t-il pas empêcher l’air de circuler? Vous semblez insister sur l’importance de l’aération.Je trouve qu’il n’y a pas bcp d’aérations sur la modèle que j’ai acheté.
    Un grand merci pour votre réponse

    Réponse
    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      C’est uniquement lorsqu’on installe la litière et les vers qu’il faut placer le carton au fond du premier bac.
      Cela évite que trop de vers ne descende et maintient un peu l’humidité nécessaire au départ.
      Le carton sera décomposé en quelques semaines, le temps que les vers soient installé. L’aération sera meilleure ensuite, mais au départ, c’est moins problématiques car les besoins en oxygène sont moindre.
      Ce modèle a besoin de cornières pour ne pas trop tasser la litière quand on ajoute un bac : elles s’emboitent un peu trop, ce qui laisse trop peu d’espace et donc un manque d’aération. Avec les cornières, l’aération sera bien assurée.
      Je vous conseille de vider le jus le plus souvent possible pour éviter les noyades de vers possibles.

  22. Avatar

    Bonjour,
    J’ai commencé mon lombricomposteur en juin et je m’aperçois qu’il y a beaucoup de terre/compost et vers dans le bac qui récolte le thé. Comment faire pour que cela ne descend pas ? Cela empêche la récolte du thé puis que le compost absorbe tout

    Réponse
    • David

      Bonjour,
      Plusieurs raisons à cela : compost mûr depuis assez longtemps? milieu trop humide, peu de matières structurantes…
      Il faut retirer le lombricompost dès qu’il est assez mûr (homogène, on ne reconnait plus les déchets).
      Ajouter plus de morceaux de CARTON BRUN ONDULE : cela absorbe très bien l’humidité et apporte de la structure à la litière et au lombricompost qui sera ainsi mieux aéré, moins humide, plus granuleux.
      On peut récolter un lombricompost granuleux comme tu terreau en mettant beaucoup de carton brun.

  23. Avatar

    Bonjour,
    J’ai commencé un lombricomposteur avec 500 gr de vers.
    J’ai fait l’erruer de peut être mettre unpeu trop dès le début.
    Suite aux mauvaises odeurs, j’ai enlevé la plupart des déchets. Il ya tout de même des moucherons.
    Que puis je faire ?
    Merci

    Réponse
    • David

      Bonjour,
      Il faut éliminer ces moucherons avant qu’ils ne s’installent durablement, regardez cet article : https://plus2vers.com/fr/comment-venir-a-bout-des-moucherons/
      Toutefois, si vous en êtes qu’aux premiers mois, il faut avant tout bichonner les vers afin qu’ils se reproduisent au plus vite, donc pas trop de déchets, du carton, pour maintenir une bonne humidité dans la litière.

  24. Avatar

    Bonjour, J’ai commencé mon lombricomposteur grâce à ce site donc merci !
    Hier j’ai découvert des germes/pousses dans mon bac. Est ce normal ? Est ce nocif pour les vers ?

    Réponse
    • David

      Bonjour Nathalie,
      Les graines ne sont pas décomposées dans un lombricomposteur. Donc, comme les conditions sont bonnes pour elles, elles finissent par germer.
      Ce n’est pas grave du tout, parce que dans le noir, les plantes ne vont pas pousser…
      Vous pouvez les laisser sans problème dans le lombricomposteur, ce n’est pas gênant pour les vers.

  25. Avatar

    Bonjour,
    Le premier étage de mon lombricomposteur va bientôt être plein. J’ai lu qu’il que les déchets doivent arriver à “2cm au dessus des flèches” pour rajouter un bac. En fait, cela correspondrait au ras bord du bac ? est-ce que je me trompe ?
    Si tel est le cas, le nouveau bac serait posé directement sur les déchets inférieurs ? Cela me semble surprenant et je crains de me tromper…
    Merci pour votre aide.

    Réponse
    • David

      Les déchets vont rapidement perdre du volume.
      Les laisser en contact permet de faciliter le passage des vers avant qu’il n’y ait plus de contact direct… (ils arriveront quant même à remonter mais ce sera moisn facile).

    • Avatar

      Bonjour
      Voilà j eu un conposteur il y a 2 jour et en ouvrant le bac j ai trouvais 4 vers qui monté la paroi de mon conposteur es que c est normale. Merci beaucoup pour la réponse.

    • David Régnier Garnelo

      Bonjour,
      4 vers sur les parois ne signifie rien du tout.
      Les vers se baladent dans tout le lombricomposteur.

  26. Avatar

    Bonjour,
    J’ai un lombricomposteur composteur de 3 étages depuis 1 mois mais les vers ne sont arrivés que hier.
    Dans l’attente j’ai planté des plantes (fleurs) sur le dernier plateaux.
    Est il possible de garder dans le première plateau la litière avec les vers les premières épluchures et le tapis d’humidification (doit on mouiller ce tapis ??) et garder les plantes sur le dernier plateau? Si oui (j’espère…) est il préférable d’enlever le plateau vide entre les vers et les plantes ou bien de le laisser? Merci beaucoup

    Réponse
    • David

      Bonjour Marielle,
      Le problème est que cela n’est pas très pratique : soulever un plateau rempli de plantes à chaque fois que vous voudrez mettre les déchets dans le lombricomposteur …
      Le système de la jardicompostière est plus simple…

      Je vous conseille ne ne pas laisser les plantes…
      Sinon, oui il ne faut pas laisser de plateau vide dans le lombricomposteur.
      Il ne faut pas mouiller le tapis, cela va se faire tout seul…

    • Avatar

      Bonjour mon lombricomposteur a bien démarré et les lombrics semblent frétiller..
      Je vais devoir mettre mon 2e plateau en service. Puis-je le tapisser avec les lambeaux de papier qui remplissent mon destructeur de feuilles ou bien est-ce que l’encre d’impression de mon imprimante va gêner les lombrics?

    • David

      Bonjour Evelyne,
      Oui, il est bon d’avoir un début de litière dans le nouveau bac. Cela peut être une partie de la litière du bdu dessous ou encore du papier/carton déchiqueté. https://plus2vers.com/fr/infos/ajout-dun-plateau/

      Attention avec le papier qui a tendance à s’agglomérer lorsqu’il est humide : bien le disperser.
      Les encres des journaux ne sont plus toxiques. Mais les encres des imprimantes individuelles… pas top.
      Préferez le carton brun ondulé qui apportera beaucoup de carbone, et absorbera un maximum l’humidité tout en donnant une structure aérée à la litière.
      bonne journée !

  27. Avatar

    Je voulais savoir comment pratiquer lorsque mon 1er bac sera plein. Dois-je simplement rajouter un deuxième bac dessus avec des déchets ? est-ce que cela suffira pour que les vers émigrent dans ce 2e bac ?
    J’ai lu que vous mettiez le 2e bac en dessous du 1er découvert et en plein soleil pour que la lumière fasse fuir les vers en bas, mais comme j’ai mis un voile d’hivernage dans le fond du premier je ne vois pas comment ils pourraient émigrer en dessous… pouvez-vous m’expliquer comment procéder pour que les vers émigrent tous seuls d’un plateau à l’autre

    Réponse
  28. Avatar

    Bonjour !
    Je souhaite commencer mon lombricompost très bientôt. J’ai fabriqué la structure avec des seaux à fromage blanc, perforés, et j’attends de réceptionner mes chers lombrics.
    Depuis deux mois, je mets mes déchets verts (restes de légumes) de côté, dans un seau à part. L’objectif est de donner cette matière organique, qui est déjà un peu dégradée depuis 2 mois, à manger petit à petit à mes vers.
    Est-ce une bonne idée, ou pensez-vous que cette matière est trop vieille, et qu’il vaut mieux commencer par de la fraîche ?
    Merci beaucoup pour votre site et pour vos réponses !

    Réponse
    • David

      Bonjour Manon,
      Ce n’est en effet pas une bonne idée de garder de la matière en prévision …
      Il faut toujours donner de la matière fraiche. L’écosystème ne peut pas la décomposer correctement sinon…
      De plus, au démarrage, il ne faut donner que très peu de déchets à la fois, donc, cela ne sert à rien de faire des stocks.

      Par ailleurs, les seaux à fromage blanc sont de petite capacité et donc, les équilibres plus difficiles à maintenir. Il est important d’assurer une très bonne aération (de très nombreux petits trous) et d’évacuer très souvent le jus quand le système sera bien en route.
      Avec les fortes chaleurs, il est obligatoire de placer votre lombricomposteur dans un endroit frais !

    • Avatar

      Bonjour,
      Faut-il régulièrement mélanger les déchets et la litière contenant les vers

    • David

      Normalement, les vers font se travail, si les conditions le permette (litière accueillante, homogène, …).
      Sinon, un brassage de temps en temps ne fait pas de mal, cela permet de décompacter et de bien aérer la litière. Les vers n’en seront que ravis !

  29. Avatar

    Bonjour,
    J’ai commencé mon lombricomposteur il y a quelques semaines/mois, et jusque là tout semble se passer plutôt bien. Je me pose encore quelques questions, notamment :
    – le tapis d’humidité est-il nécessaire même après plusieurs mois d’utilisation ?
    – à quel moment doit-on ajouter un bac ? Les vers naviguent-il de l’un à l’autre sans souci ?
    – les vers commencent à remonter à la surface, j’en retrouve sur mon tapis d’humidité : cela signifie-t-il quelque chose ?
    Merci par avance !
    Caroline

    Réponse
    • David

      Bonjour Caroline,
      Le tapis d’humidité sert à maintenir la surface de la litière humide, il est donc préférable d’en avoir un. Il peut être remplacé par beaucoup de chose : vieux t-shirt, linge, serpillère, papier journal…).

      Les vers naviguent d’un bac à l’autre sans problème. C’est évidemment plus facile pour eux quand le contenu du bac du dessous touche le fond du bac du dessus.
      On ajoute un bac vide au dessus du précédent lorsque celui-ci est bien rempli, et on remet le tapis d’humidité toujours au dessus des déchets !

      Les vers cherchent peut-être de la fraicheur (vers le tapis humide) ce qui est logique en ce moment, ou alors il cherchent aussi de la nourriture…

      Bonne journée ! Mettez-vous au frais !

  30. Avatar

    Bonjour,

    je n’arrive pas à avoir des vers de donateurs. pouvez vous me donner le nom ou le type de vers qu’il faut acheter? cordialement

    Réponse
    • David

      Si vous passez par l’achat, je vous conseille donc de chercher des vers pour lombricomposteurs (eisenia foetida ou eisenia andrei) qui se trouvent auprès de producteurs qui ont des sites marchants (https://plus2vers.com/fr/infos/liens/)

  31. Avatar

    Bonjour, avec mon conjoint nous allons commencer un lombricomposteur fait maison avec des caisses en plastique empilable. Pour le moment j’ai pris une caisse de 50L et dessous une moins haute pour le « jus ». On peut commencé qu’avec un bac ? Quand faut il mettre un deuxième bac? Nous sommes 2 dans le logement. Comment bien commencer un lombricomposteur j’ai peur de raté. Merci d’avance pour votre réponse 🙂

    Réponse
    • David

      Bonjour Ludivine,
      Une caisse de 50L me parait grande pour un bac : une fois remplie, elle va être lourde et difficile à manipuler (récolte du jus régulière par ex).

      Préférez des bacs qui s’empilent en laissant un espace de 10 à 15 cm une fois emplilés (Bacs norme euro par ex).

      Pour le démarrage, il faut de la patience, et les infos sont données ici : https://plus2vers.com/fr/infos/demarrage/

      Bonne lecture !

  32. Avatar

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce site très riche et utile. Je m’apprêtais à faire ma première récolte de compost ce jour, après 2,5 mois/3 mois. Le compost a l’air bon, mais il reste des morceaux de cartons, des coquilles d’œufs et des coquilles de noix. Est-ce que cela signifie qu’il n’est pas mûr ?
    Dans l’affirmatif, si mes 4 bacs sont déjà plein, faut-il que je continue à alimenter le dernier bac ou que je mettes en stand-by un mois le temps de la décomposition ?
    Enfin, est-il possible d’un niveau supérieur soit davantage décomposé qu’un niveau inférieur si le temps de remplissage entre les 2 bacs était court ?
    Un grand merci pour votre aide

    Réponse
    • David

      Bonjour Lucile,
      En général, les gros morceaux mettent plus de temps à se décomposer que les petits. Soit vous les récoltez avec le lombricompost mûr, soit vous remettez les morceaux dans le bac supérieur pour un tour gratuit.
      Idéalement, avec 4 bacs (quel type de lombricomposteur avez-vous ?) vous devriez avoir une capacité suffisante pour faire une rotation (1 bac par mois) avec un cycle complet. Donc là, vous remplissez un bac en moins de 1 mois… Attention à ne pas surcharger votre lombricomposteur. Si vous en êtes à votre première récolte après à peine 3 mois, c’est que vous allez trop vite !
      Rappel : en théorie et dans des conditions optimales, les vers doublent leur population tous les 3 mois… Donc là, au mieux, ils sont à peine le double qu’au départ…
      Si vous mettez trop de nourriture durant les premiers mois (et aussi après), vous risquez de graves soucis…

      Un bac supérieur plus décomposé que les plus anciens : il y a quelque chose qui ne va pas bien dans les plus anciens… La décomposition du lombricompost se passe mieux dans le bac plus décomposé… dans ce cas, retirez les bacs plus anciens…

    • Avatar

      Merci beaucoup !
      J’ai le “petit” lombricomposteur offert par la collectivité Grand Paris Seine Ouest (rectangulaire, en plastique noir, de près de 50cm de long je dirai…). Prévu a priori pour des familles de 4 personnes ou moins et on est deux avec 2 bébés. Merci

    • David

      Lucile,
      Ce lien peut vous aider à nous dire quel est votre modèle plus précisément : https://plus2vers.com/fr/infos/materiel/comparatif-nicolas-sin/
      Votre description me fait penser au Worm Café qui est l’un des plus volumineux… Si c’est bien votre modèle, vous allez beaucoup trop vite !!!

  33. Avatar

    Bonjour,
    J’ai démarré un lombricompost en octobre. Probablement trop rapidement. Très probablement. Au début, je l’avais chez moi, et j’ai été envahi par des milliers de drosophiles et de petites mouches que je piégeais dans un bol de vinaigre… mais ça a fini par ne plus suffire. Quant-à l’odeur, elle commençait à tourner à une odeur de fermentation.
    J’ai ajouté beaucoup de boites d’oeuf finement découpé et mes coquilles d’oeufs (j’en mange chaque jour)broyées. Et j’ai descendu le composteur à la cave (ce que je ne voulais pas faire au début parce que j’avais peur que ce soit trop frais (9-10°C).
    Et finalement, ça a l’air d’aller plutôt bien. Mais, j’en suis à mon troisième étage et actuellement, les vers sont encore présents dans es deux premiers étages.
    Et je me pose les questions suivantes :
    – Comment saurai-je que le compost de l’étage 1 est mûr ?
    – Dois-je quand je le récupèrerai, faire le tri pour en prélever les vers et les remettre dans les autres étages (ou bien le fait qu’il y ait encore des vers est-il un signe de non maturité de mon 1er étage ?
    – Mon 1er étage s’est tassé, dois-je le compléter avec du carton ? Avec de la matière prise dans l’étage 2 ?

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour Christophe,
      Le compost de l’étage le plus ancien est mûr au bout de 4 mois environ, les déchets ne doivent pas pouvoir être reconnus… (sauf peu-être quelques épluchures résistantes : pommes de terre par ex.).

      Pour faire le tri : Placez le plateau à vider au dessus des autres, à la lumière : les vers vont s’enfoncer rapidement, récoltez le compost en surface, attendez que les vers s’enfoncent, récoltez, … (cela dure 10 min environ au soleil pour vider et trier un bac ! )
      Les vers qui s’enfoncent iront dans le bac juste en dessous, ou l’idéal est de la faire lorsqu’on a besoin d’ajouter un bac par dessus, car ainsi, on peut même laisser un tout petit peu de compost dans le fond, avec les derniers vers et remplir à nouveau directement sur ce bac (qui se retrouve au dessus des autre) !

      L’étage le plus ancien perd du volume, c’est normal, mais il vaut mieux le récolter plutôt que de le remettre avec un étage plus récent… sauf si nécessaire dans le cas où les déchets ne seraient pas encore compostés.

  34. Avatar

    Bonjour,

    J’ai essayé par 2 reprises de démarrer un lombricomposteur récemment. Le première fois, j’ai lu en diagonale les recommandations et j’ai loupé le démarrage. Par démoralisée, je retente, cette fois en suivant à la lettre les consignes, et en mettant 2 fois plus de vers au début : 4 cm de carton brun humide mais pas trempé, du marc de café. Je mets mes vers et j’attends une semaine. Je rajoute quelques carottes mixées un peu abîmées et des petits bouts de salade bien coupés une semaine après, je mélange. Quelques jours plus tard, je trouve une mauvaise odeur, alors je rajoute du carton, je remets dedans les vers qui étaient descendus et ça s’atténue. L’odeur revient encore, alors je rajoute du carton, des coquilles d’oeufs passées au mixeur et je vaporise un peu d’eau parce que le carton a l’air trop sec. 5 jours plus tard, je ne trouve plus de vers dans mon compost, il n’y en a pas beaucoup dans le bac de récupération du jus, et ils ne sont pas sortis… Et ça pue ! Moins que la première fois où j’étais sûre qu’ils étaient morts, mais là, je pense qu’ils le sont aussi…
    Pourriez-vous m’indiquer pourquoi je n’arrive pas à démarrer mon lombricomposteur ?
    La température est toujours entre 18 et 22, l’humidité a l’air bonne, je fais attention à ne pas leur donner n’importe quoi…….

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour Marjolaine,
      Difficile de dire comme ça pourquoi ça a du mal à partir…
      Avez-vous aussi regardé les vidéos d’Alain Galy (les liens sont disponibles sur cette page au dessus des commentaires…).
      Quel modèle possédez-vous? D’où proviennent les vers ? Quel carton utilisez-vous, …. Pour un véritable diagnostic, l faudrait dans votre cas voir le lombricomposteur en question…

      Bon courage.

  35. Avatar

    Bonjour,
    J’ai commencé mon lombric imposteur il y a dix jours, j’ai mis la litière composée de cartons et papiers journaux humides, j’ai ajouté des granulés pour lombrics pour régler le taux d’humidité, un peu de feuilles de thé que j’avais bu et quelques minces feuilles de salade. Le tout recouvert d’un essuie humide. tout se passait bien jusqu’à maintenant où j’ai découvert de la moisissure à plusieurs endroits … Le LC est au garage, est-ce parce qu’il fait trop froid ou à cause d’un taux d’humidité trop élevé ? Que faire pour régler au plus vite, dois-je tout recommencer avec de la nouvelle litière ?
    D’avance merci 🙂

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      AU démarrage, il est normal que les moisissures se développent en premier. L’écosystème contient des organismes qui ne se développement pas au même rythme, et il trouvera son équilibre au bout de quelques mois…. donc patience !
      Pour le démarrage, l’idéal est de placer votre lombricomposteur en intérieur où les températures seront adaptées au développement rapide de l’écosystème (entre 15 et 25°).
      Pas besoin de recommencer. Assurez-vous que la litière est assez volumineuse (elle doit remplir idéalement la moitié du premier bac !) Si besoin, ajoutez du carton humidifié (comme une éponge essorée).

      Et allez-y très doucement sur les apports d’épluchures au début !

  36. Avatar

    Bonjour, je compte demander des vers a quelques personnes ( pour augmenter mes chances de réponses ) près de chez moi mais j’ai deux questions a vous poser. Première question je vois partout écris DON c’est gratuit alors ? Et dernière question comment on a les vers on dois aller les chercher chez le donneur ou ils les envoient par colis ( et si c’est le cas savoir si il faut payer le colis ). Merci d’avance.

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Re-bonjour Tibo,
      Oui Plus 2 Vers est GRATUIT : https://plus2vers.com/fr/faq/
      Vous contactez un donateur, il vous répond, vous fixez un rendez-vous, chez lui de préférence, il vous explique les trucs, vous donne les vers, … voilà le fonctionnent classique.

  37. Avatar

    Bonjour,
    Si mon tapis d’humidité s’assèche, dois-je le re-humidifier ?
    Merci d’avance pour votre réponse !

    Réponse
    • David RG

      Bonjour Arch,
      Cela ne doit pas faire longtemps que vous avez commencé.
      Le “tapis d’humidité” sert à maintenir l’humidité en surface de la litière et aussi à absorber les surplus d’humidité !
      Donc dans votre cas, il n’y a pas trop d’humidité.
      Il est inutile d’humidifier le tapis, c’est la litière qui doit rester humide au démarrage (ensuite, il faut veiller à ce qu’elle ne deviennent pas humide).

  38. Avatar

    Bonjour,
    Je démarre un lombricomposteur pour utilisation dans une classe avec des élèves. J’ai pris beaucoup d’informations sur votre site, merci.
    J’ai fait la litière avec des feuilles d’arbre à la place du papier et du carton, certaines feuilles sont déjà sèches, d’autres sont encore vertes.
    Au fond du bac, j’ai mis une fine couche de billes d’argile, puis du voile d’hivernage, afin d’éviter aux vers de tomber dans le bac de récupération du liquide et pour faciliter l’écoulement.
    Que pensez-vous de cette mise en œuvre?
    Merci

    Réponse
    • David RG

      Bonjour,
      Votre système est à tester, pourquoi pas, vous verrez si la récolte est simple ou pas.
      veillez cependant à bien contrôler l’humidité du système (plus il est petit, plus c’est difficile). L’ajout régulier de carton brun est la meilleure solution pour garder un bon équilibre et éviter pas mal de soucis, d’autant plus que le lombricomposteur sera visible de beaucoup de monde… autant éviter les problèmes ! donc carton (au moins le même volume de carton que de déchets, et des coquilles d’œufs broyées finement !)

  39. Avatar

    Bonjour,

    J’ai trouvé ce site web intéressant avec plein de conseil pour commencé et entretenir son lombricomposteur… https://monlombricomposteur.com/

    Bonne journée et vive plus2vers 🙂

    Réponse
  40. Avatar

    Bonjour,
    Pour le lombricomposteur avec des boites en polystyrène, pour commencer il faut donc juste mettre le bac qui récupère le thé avec un bac au dessus percé de petits trous et mettre sa litière dedans ou bien il faut mettre un 3ème bac au dessus avec les 6 ronds découpés et le grillage et c’est seulement sur ce bac que l’on met la litière?
    Cordialement

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Ok, je comprend mieux votre interrogation, je connais ce système de fabrication qui n’est pas des plus logique/simple mais fonctionne :
      Pour ce modèle, vous devez placer d’abord le bac qui récupère le jus (n’oubliez pas le sac poubelle pour le rendre étanche), le bac avec les petits trous (qui servira à récupérer le lombricompost qui tombera : ce sera votre bac de récolte) puis le bac avec les gros trous et grillage (votre bac de travail des vers) dans lequel vous mettrez d’abord des feuilles de papier journal (pour couvrir tous les trous pour éviter que les vers ne passent directement dans le bac du dessous) puis une litière (https://plus2vers.com/espace-ressources/conseils-tres-utiles/demarrage/) et les vers avec qques déchets frais puis un tapis d’humidité (des feuilles de journal peuvent suffire).

      Vous n’aurez qu’à mettre les déchets dans le 3ème bac …

    • Avatar

      Deux bacs suffisent pour commencer, tu pourras mettre le troisieme quand ton 1er bac sera plein

  41. Avatar

    es que je peux mettre des épluchures de pomme de terre dans mon lombricomposteur.

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      Vous pouvez mettre sans problème les épluchures de pomme de terre dans votre lombricomposteur.
      Sachez toutefois qu’elles sont plus longues à se décomposer, donc il se peut que vous les retrouviez en partie dans le lombricompost lors de la récolte, ce qui n’est pas gênant.
      Cordialement,

    • Avatar

      C’est pas tres conseillé. Evite au debut,et apres tu peux en petite quantité. Essayes, tu auras ta propre experience egalement.

    • Avatar

      Bonjour, j’ai fait mon expérience et voici : dans une caisse qui marchait bien depuis 4 mois, j’ai mis un jour pour la 1ere fois des épluchures de pommes de terre. Tous les petits gars se sont fait la malle. Comme j’ai un système à double enceinte, je les ai récupérés et remis à l’intérieur en rajoutant des coquilles d’oeuf (c’était assez sec, ça ne faisait pas la boule quand on serrait dans le poing) et des épluchures de carottes, leurs préférées ! Il y avait déjà beaucoup de carton. Rebelote. Je vais trier mon tas et supprimer mes épluchures de patates pour voir s’ils rentrent dans le rang.

    • Avatar

      Bonjour, selon la suggestion de David, j’ai fait ma propre expérience et la voici :
      dans une caisse qui marchait bien depuis 4 mois, j’ai mis un jour pour la 1ere fois des épluchures de pommes de terre. Tous les petits gars se sont fait la malle du soir au lendemain. Comme j’ai un système à double enceinte, je les ai récupérés et remis à l’intérieur en rajoutant des coquilles d’oeuf (c’était assez sec, ça ne faisait pas la boule quand on serrait dans le poing) et des épluchures de carottes, leurs préférées ! Il y avait déjà beaucoup de carton. Rebelote. Je vais trier mon tas et supprimer mes épluchures de patates pour voir s’ils rentrent dans le rang. Il y avait déjà beaucoup de carton. Qu’en pensez vous ? Pour mémoire, ce que mes pensionnaires préfèrent, ce sont les épluchures de concombres, ensuite, les carottes et les pommes. je fais comme pour les bébés, je rajoute un ingrédient à la fois ! Et j’ai été surprise de constater qu’ils ne sont pas fan de salade. Enfin, ils sont majoritairement nourris aux feuilles de thé et au marc de café, on en consomme énormément ! Et contrairement à ce qu’on lit partout, ils n’en semblent pas fans non plus. Ils semblent même préférer le thé au café ! qu’en pensez vous ?

    • David RG

      Bonjour Boris,
      Normalement, les épluchures de pommes de terre ne posent aucun problème (sauf si elles ont subi un traitement particulier… antigerminatif, vermifuges, … ?).
      Si vous avez remarqué la fuite de vos vers lors de l’introduction de vos épluchures de pommes de terre, alors vous avez bien fait de les retirer !
      Sinon, les vers aiment tout type de déchets, et il est préférable de leur donner un repas équilibré et varié (en ajoutant carton et poudre de coquilles d’oeufs).

  42. Avatar

    Bonjour,
    J’ai commencé un lombricomposte (un city worms) depuis quelques mois grâce à votre site et les vers d’un donateur (que je remercie encore) et tout allait très bien les premiers mois (très bonne odeur d’humus).
    Et puis depuis quelques temps, mon lombricomposte a commencé à sentir mauvais, à “moisir”.
    J’ai cherché la cause et j’ai réalisé qu’une bonne partie du terreau passait dans le bac à récupération du jus.
    Est-ce qu’il faut que je remette régulièrement un carton ou un tissu en coton (ou autre) au fond du bac ou comment est-ce que je peux éviter cela ?
    Merci d’avance pour votre aide,
    Cordialement,
    Sylviane

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      Si le compost passe par les trous, c’est qu’il est trop humide.
      Je vous conseille de rajouter plus de carton qui absorbera l’humidité en excès. Plus vous rajouterez de carton, moins vous produirai de jus, ce qui est bon signe en fait.
      N’hésitez pas à avoir la main lourde.
      Lorsque le compost est trop humide, il est moins aéré ce qui est responsable de mauvaises odeur entre-autre.
      Donc, du carton, du carton et du carton sans oublier les coquilles d’œufs broyées !

  43. Avatar

    Bonjour,
    Cela fait plusieurs mois que nous avons un lombricomposteur et nous en sommes plutôt contents.
    Je vous contacte aujourd’hui car nous déménageons et sommes hébergés dans un tout petit logement en attendant que notre nouvel appartement soit disponible, ce qui ne nous permet pas de garder notre lombricomposteur tel quel… nous devons donc le vider. Auriez-vous des conseils pour cette étape ? Connaissez-vous des endroits à Paris où nous pourrions vider le contenu, y compris les vers, ce qui nous permettrait de ne pas tout jeter ?
    Merci beaucoup d’avance pour votre aide,
    Léa

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      Le mieux serait de le vider dans un composteur collectif : il y en a installés dans les parcs et jardins de Paris, il y en a sûrement un à côté de chez vous.
      Sinon, dans un jardin.

  44. Avatar

    Bonjour,
    Je viens de démarrer le lombricompostage avec un city worms il y a 2 semaines maintenant.
    Dans mon bac de récupération de thé de compost il y a énormément de collemboles tout blancs (1 à 2mm) mais également de petites bêtes beiges d’environ 1 cm de long avec 6 ou 8 pattes et une tête marron, vous savez ce que c’est et si ces bestioles font partie de la faune “classique” d’un lombricomposteur ?
    Dois-je m’inquiéter de la présence de ces bêtes dans le bac de récupération de thé de compost ?

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,

      Je ne peux pas identifier les bêtes dont vous parlez sans photos…
      N’hésitez pas à aller voir sur le forum, ils ont déjà sûrement été identifiés, et on vous indiquera si ils sont normaux ou pas dans un LC.

      Cordialement,

  45. Avatar

    Bonjour à tous,
    J’ai démarré mon lombricomposteur il y a environ 1 mois. Il s’agit d’un lombricomposteur que j’ai fabriqué avec des cagettes dont j’ai bouché les trous. J’ai placé un sac en papier au fond du premier bac. J’y ai mis du compost et des vers (eisenia) achetés dans un magasin de pêche.
    Seulement voila, mes vers font beaucoup de crottes mais, contrairement à tout ceux que j’ai vu sur internet, mon lombricompost est plutôt sec. De plus, je n’ai pas une goutte de thé de vers. Pourtant j’apporte des “déchets verts” (épluchures, morceaux de fruits…) et j’ai mis un carton humide au dessus pour conserver l’humidité dans le lombricomposteur.

    Avez vous des solutions pour résoudre ce problème?

    Cordialement

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour Béré,

      Selon le type de lombricomposteur, la gestion de l’humidité peut être différente.
      Votre modèle est sûrement très bien aéré (très bon point), ce qui favorise “l’assèchement”.
      Le thé de ver apparaît lorsque le milieu devient assez humide.
      Je conseille (comme pas mal d’utilisateurs expérimentés) d’ajouter pas mal de carton afin d’absorber un maximum l’humidité, jusqu’à ne plus produire de thé de vers, ce qui n’est pas gênant du tout. Si vous avez absolument besoin d’engrais liquide, diluez une petite boulette de lombricompost dans de l’eau et le tour est joué !

      Avez-vous assez de vers ? Car en achetant des vers dans les magasins de pêche, la quantité est très limité.
      N’hésitez pas à faire des demandes de vers pour en rajouter.
      Soyez patiente, car la phase de démarrage prend du temps. Ne nourrissez pas trop les vers , ajoutez du carton et des coquilles d’oeufs broyées finement.

      Bon courage !

  46. Avatar

    Bonjour j’ai commencer mon lombricompost depuis un moi et j’ai remarquer qu’une grande partie des vers étais regrouper au fond du bac entre le carton et chiffon que j’ai mis avant le bac de récupération du thé , les vers ne travail pas beaucoup et d’autre son actif dans le bac.
    Je ralentit de nouriture le temps que tous sois consommer ?
    J’ai un lombricompost fabriqué moi même en plastiquede 40sur30 et hauteur de 25cm p

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      Si vous avez commencé il y a un mois, soyez patient pour l’ajout de nourriture.
      Le lombricomposteur mettra 3 à 4 mois pour bien démarrer. Avant ce délai, il ne faut pas apporter trop de nourriture, au risque de provoquer fermentation, acidification, … ce qui repousse les vers…
      Ralentissez donc vos apports de déchets. en effet attendre que 1 semaine entre chaque apport c’est bien au début. vous pourrez accélérer doucement ensuite.

  47. Avatar

    bonjour,

    nous avons un lombricomposteur depuis 18 mois et tout va bien !!!
    Mais nous déménageons bientôt à 500km. Comment faire ?
    Donner tous nos vers (en 1 fois ? en plusieurs dons ?) puis en retrouver dans notre nouvelle ville ?
    Ou les déménager ?

    Merci

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      Si vous décidez de donner vos vers, vous pouvez le faire en 2 ou 3 fois, ce sera largement suffisant pour ceux qui le recevront.
      Toutefois, vous pouvez déménager le lombricomposteur avec ses habitant, mais il faut prendre quelques précautions :
      S’assurer qu’il n’y aura pas de jus qui pourrait déborder pendant le voyage : bien vider le bac à jus, ajouter pas mal de carton à tous les étages afin d’assécher le lombricomposte.
      Bien fermer le lombricomposteur pour éviter la fuite des vers (le transport va provoquer des vibrations que les vers n’aiment pas trop, ils auront tendance à vouloir sortir du LC) : pourquoi pas fermer au ruban adhésif ?
      Bien caler le LC pour le transport : il faut évidemment éviter qu’il ne se renverse.
      Je l’ai déjà fait, et j’avais en plus enfermé tout le LC dans un grand sac poubelle pour éviter les mauvaises surprises.

  48. Avatar

    J’ai reçu aujourd’hui des vers d’un donateur avec une partie de son compost déjà bien décomposé, dois-je mettre ce compost dans le deuxième bac et prélever les vers pour les mettre dans le premier bac en suivant la notice telle qu’indiquée?
    J’ai peur de mal commencer.

    Merci de votre réponse

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,

      Vous devez mettre les vers et le compost récupéré dans le premier bac (celui du bas, juste au dessus du bac de récupération des jus).
      Les autres bacs ne sont pas utiles pour l’instant. Vous ajouterai un bac par dessus lorsque vous aurez rempli le premier bac. Vous mettrai ainsi les nouveaux déchets dans le bac du dessus et les vers migreront tout seuls vers le haut.
      Lorsque le bac du dessous (le plus ancien) sera présent depuis plus de 4 mois, le lombricompost contenu dans celui-ci sera prêt à être récolté, et vous aurai ainsi un nouveau bac disponible pour la rotation.

  49. Avatar

    Moi j’ai un problème qui me donne envie d’abandonner : mon lombricompost est en place depuis moins d’une semaine et les vers s’échappent j’en retrouve tous les jours par terre tout secs…

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,

      Savez-vous de quelle espèce de vers il s’agit ?
      Une espèce (dendrobaena veneta) est réputée plus “fuyeuse” que les eisenia. Les “dendro” sont plus gros que es eisenia pour les reconnaitre.
      Les fuites de vers arrivent en général lors du démarage, cela devrait s’arrêter par la suite, sauf aliments vermifuges introduits…

      Il faut aussi savoir que les vers n’aiment pas les vibration (proximité de machine à laver par exemple), ce qui peut aussi expliquer les fuites.

    • Avatar

      Lors de la phase d’adaptation, il est possible qu’il y ait quelques fuites de vers, ne soyez donc pas inquiet si cela vous arrive :
      – soit dans le bac récupérateur du liquide : vous pouvez les remettre dans le bac de travail, ou les laisser, ils remonteront tout seul. Sauf s’il y en a vraiment beaucoup, il vaut mieux les remettre dans le bac de travail.
      – soit en-dehors du lombricomposteur (oui, on ne comprend pas toujours par où ils sortent… Le lombricompostage est parfois un peu mystérieux!), retrouvés le matin, par terre séchés ou mourant s’ils viennent juste de se retrouvés dehors. Parfois ils réussissent également à trouver un endroit humide, comme par exemple une serpillière. Comme ils n’aiment pas la lumière, ils profitent de la nuit pour « fuguer ». Si le premier matin vous retrouvez quelques fuyard par terre, vous pouvez donc prévoir une serpillière humide, en prévision d’autres fuyards les nuits suivantes, si vous ne voulez pas les retrouvés séchés par terre.
      Lorsque je parle de fuite, cela va de 1 ou 2 vers, à une dizaine.
      Dans le pire des cas de « fugue d’adaptation au milieu » : plusieurs dizaines, dans le bac récupérateur du liquide les 2 premiers jours, mais cela doit se tasser ensuite.
      Si cela persiste c’est que c’est plutôt une fuite dût au milieu car les conditions n’y sont pas bonnes pour y vivre : températures extrêmes, manque d’aération, fermentation, acidité, trop ou pas assez humide .
      Toutes les infos sur lombricompostage.net

  50. Avatar

    Bonjour
    Je suis une novice en lombricompostage mais apres avoir eu un compost un “tournait” depuis le mois de septembre, mes vers sont tous morts en moins d’une semaine.
    Mon compost était très humide, voire mouillé.
    Est-ce cela qui les a tués?
    Ils sont tous descendus dans le bac de récupération. Là, il y a une surface en hauteur à l’abri du thé de vers sur laquelle il y avait d’habitude beaucoup de vers qui se prélassaient. Mais cette fois, ils se sont tous noyés au fond du jus…
    Merci pour votre réponse.

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      La trop forte humidité engendre parfois rapidement des problèmes : mauvaise aération, fermentation, acidification, …
      Il faut absolument lutter contre cette trop forte humidité en ajoutant du carton brun (qui absorbe très bien en plus d’apporter du carbone).
      N’oubliez pas non plus d’ajouter des coquilles d’oeufs broyées qui permettent de contre l’acidification.

      Si comme vous dites, ils avaient l’habitude de se “prélasser” dans le bac de récupération du jus, c’est qu’en fait, ils fuyaient le compost qui ne leur était plus confortable.

      Solutions lorsque les vers “fuient” le compost : aérer, ajouter du carton et de la poudre de coquille d’oeufs.

    • Avatar

      Bonjour
      Merci pour vos explications.
      Il ne me reste plus qu’à m’y remettre…
      Pouvez-vous aussi me dire comment “gérer” une absence de 3 semaines pour les vacances?
      Merci

    • David REGNIER GARNELO

      Pour les absences prolongées, veillez à apporter suffisamment de carton avant votre départ pour absorber toute l’humidité que vos déchets frais vont encore relâcher.
      Ensuite, c’est au retour qu’il faut être patient en apportant les déchets frais doucement pour laisser le temps au milieu de se rééquilibrer par rapport à la quantité de déchets apportés (un peu comme au démarrage) : ne pas mettre trop de déchets d’un seul coup !

  51. Avatar

    Bonjour je connais une champignoniere avec un tas de compost ouvert a tous (j y vais souvent chercher des vers pour la peche) .
    Je me demandais si je pouvais mettre du compost provenant de ce tas avec les vers qu il contient pour démarrer mon lombricompost

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,

      Les vers des tas de compost, sont les même que ceux utilisés en lombricompostage. Donc vous pouvez prélever des vers sans problème dans les tas de compost.
      Il faut veiller à ne pas prélever des insectes qui n’ont rien à faire dans un lombricomposteur : mille-pattes, cloportes, …
      Prélever un peu de compost est une bonne idée mais attention à ne pas introduire des espèces mal-venues dans un LC.

      Cordialement,

  52. Avatar

    Bonjour,
    Tt d abord, merci pr le site!
    J aimerai lance mon lombricomposteur maintenant fin fevrier, Est ce que cela pose soucis? Je voulais peut etre le mettre sur mon balcon ou sinon a l interieur, mais j avais auparavant eut des soucis de moucherons. Qu Est ce que vous en pensez?
    Merci d avance

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      Pour le démarrage, je vous conseille de le laisser à l’intérieur pour éviter les fluctuations de température et les températures trop froide.
      Le lombricomposteur démarrera plus rapidement à l’intérieur (au alentour de 20 °).
      Pour éviter l’apparition de moucherons, il y a plusieurs règles à suivre :
      – Stockez (si vous le faites avant de les mettre dans le LC) les déchets dans une boîte fermée : ceci évite que des moucherons viennent pondre sur ces déchets avant de les mettre dans le LC.
      – Evitez la trop forte humidité à l’intérieur du LC en ajoutant du carton qui absorbera l’humidité (il n’y a jamais trop de carton)
      – Toujours enfouir les déchets frais sous la litière
      – Mettre régulièrement des coquilles d’oeufs broyées pour éviter que le milieu devienne acide.

      Bon courage !

  53. Avatar

    Bonjour,
    j’ai un lombricomposteur depuis 10 jours, cependant je crois que je suis très loin des 500 vers conseillés (le donneur avait une population assez réduite et n’a pas m’en donné qu’une 30aine). Je leur ai fait une litière et j’ai commencé à mettre quelques épluchures fines. Cependant ils n’ont rien mangé. Est-ce normal? Devrais-je ajouter des vers?
    Merci d’avance,
    Léonie

    Réponse
  54. Avatar

    J’ai recommencé un nouveau compost il y a 6 mois.
    Je n’ai pas de vers mais pas mal de mouchettes.
    Dois-je le vider si je reçois de vermicompost?

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      S’agit-il d’un compost en bac pour le jardin ou d’un lombricomposteur ?
      Si c’est un compost en bac, les mouches sont normales, et les vers arriveront quand les conditions leur plairont.

    • Avatar

      c’est un composteur en matière plastique assez grand

    • Avatar

      merci de votre réponse.
      Je prépare un sac en papier avec du marc de café et j’attends de pouvoir y mettre de vers et le mettre dans mon composteur.

    • Avatar

      Bonjour,

      en fait pour les mouches et moucherons, je vais essayer des plantes carnivores.
      Pour l’extérieur, des Sarracenia, et en intérieur des Drosera capensis (celles qui gluent sur les gouttelettes tout le long de la feuille, plus efficaces).

      Et hop plus de moucherons…

      J’ai éradiqué un nid à moucherons grâce à 3 drosera il y a qqes années.
      Un lombricompost à l’intérieur, en fait une plante que j’ai planté dans de la terre de forêt et par chance avec des oeufs.
      Du coup je l’ai alimenté des années, jusqu’à ce que je déménage et relache la plante et les habitants du pot en pleine nature.

      Je me remet au lombricompost, et déjà en préventif, je vais m’équiper pour qu’à leur apparition, les moucherons aient un accueil comme il se doit.

  55. Avatar

    Bonjour,

    Merci pour tous ces conseils! Je vais démarrer mon lombricomposteur ce weekend (fabrication + aménagement des nouveaux locataires, venant du composteur classique d’une amie).

    Je vais suivre les instructions et je vous tiendrai au courant de l’évolution de mon compost.

    Réponse
  56. Avatar

    Je vais essayer de rajouter du carton. Sinon je jetterai ce premier bac et recommencerai.
    Merci

    Réponse
    • Avatar

      Bonjour,
      Je vais me lancer dans le lombricompost et en attendant des vers je m’informe mais j’ai quelques questions..
      Est ce que il faut refaire une litière (carton mouillé) à chaque nouvel étage ?
      Jai lu que les déchets doivent être mis sous la litière ? On ne les pose pas simplement sur le dessus ?
      Faut il remuer/gratter le bac en cours ?
      Et la dernière ! Quel type de carton on peux mettre dedans, par exemple est ce que on mettre des emballages de nourriture (type, paquet de céréales)?
      Merci par avance !
      Julie

    • David

      Bonjour,
      Pas besoin de refaire une litière avec les prochains bacs. On en ajoute simplement un sur le bac précédent bien rempli, et on ajoute les déchets dans ce nouveau bac : https://plus2vers.com/fr/infos/ajout-dun-plateau/
      Oui, il est souvent préférable de mettre les déchets sous la litière (surtout les déchets sucrés). Mais dans un nouveau bac, alors il n’y a pas encore de litière, donc on les pose simplement dans le bac. On peut aussi les recouvrir de carton (n’oubliez pas d’jouter du carton !).

      Le carton ondulé (carton de démanagement, est celui que je conseille ! il apporte beaucoup de matière (carbone) et absorbe beaucoup d’humidité (contrairement aux cartons plus fins et papiers). Et en plus, il donne une meilleure texture au lombricompost… https://plus2vers.com/fr/ajouter-du-carton-mais-il-faut-le-decouper/

  57. Avatar

    Bonjour,
    J ai commencé mon lombricompostage il y a une semaine.
    Apres une semaine j ai remis des legumes avec notamment de la puree se patate douce mais sans aucune matiere grasse.
    Apres une journee, ce soir j ai retrouve bcp de vers sur lee parois du lombricomposteur. Est ce normal? (les vers viennent d un donneur est me semble bien)

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,

      Une semaine c’est assez court pour commencer à donner à manger aux vers. Je conseille d’attendre au moins une quinzaine de jours avant de leur apporter toute forme de nourriture, pour leur laisser le temps de bien s’acclimater à leur nouveau milieu.
      Ensuite, il faut être attentif à leur apporter de la nourriture très progressivement (un tout petit peu au début, puis un peu plus quelques jours plus tard) pour leur laisser le temps de se multiplier, sinon, vous risquez de mettre trop de nourriture par rapport au nombre de vers.
      Je vous conseillerai également d’éviter la purée de légume au début, car trop compacte.

      Ensuite, il peut s’agir d’un autre problème.
      Dans tous les cas, n’hésitez pas à ajouter du carton car cela permet de corriger de nombreuses erreurs.

      Bon courage pour votre démarrage.

  58. Avatar

    Bonjour,

    j’ai un compost au jardin, avec énormément de vers, puis-je devenir donateur ou il ne faut que des vers de lombricomposteurs ?

    Bien cordialement

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,

      Les vers d’un composteur de jardin sont des vers de compost, comme dans un lombricomposteur.
      Vous pouvez donc prélever ces vers pour démarrer un lombricomposteur sans problème.
      Vous pouvez alors devenir donatrice sur le site !

    • Avatar

      Bonjour, il suffit de chercher dans google et effectivement on tombe sur de nombreux articles confirmant la toxicité des emballages cartonnés y compris recyclés ( et surtout si j’ai bien compris). Bon j’ai bien compris qu’il est difficile de nos jours d’échapper à tous ces toxiques mais …. ma mère me dit qu’il y a des années sont compost grouillait de vers ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui …. ils sont donc bien affectés par quelque chose ….

  59. Avatar

    Merci pour tous ces conseils, je crois que le plus dur c’est de démarrer après ça va tout seul !

    Réponse
    • Avatar

      Bonjour et grand merci pour votre site et tutoriels. Très intéressant et instructif. Par contre je suis très étonnée par votre litière de cartons colorés ( ou non coloré d’ailleurs) car j’ai appris que tous nos papiers et cartons, surtout recyclés étaient imbibés de produits chimiques toxiques …. du coup je me pose des questions ????

    • David RG

      Bonjour,
      Les produits contenus dans les cartons ne posent pas de problèmes pour les vers. Il faut éviter les cartons avec beaucoup d’encre et/ou glacés.
      Par contre, je n’ai pas connaissance de toxicité particulière avec les cartons (recyclés ou non). Je vais me renseigner plus en détail sur ce point !
      A bientôt !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares