Le lombricomposteur City Worms de Vers la Terre : test et avis

par | Sep 10, 2021 | A la une, Matériel

Le City Worms a été créé en 2015 par Vers la Terre. C’est un lombricomposteur à plateaux avec un très bon rapport qualité prix. À sa sortie, le City Worms existait uniquement en vert. Maintenant, Vers la Terre le propose en différentes couleurs.

Nous avons testé le City Worms et voici notre avis ! Découvrez pourquoi ce lombricomposteur en plastique mérite sa place chez vous.

Lombricomposteur City Worms vert orange bleu rouge noir

Les créateurs du City Worms : Vers La Terre

La société “Vers La Terre” est reconnue comme la spécialiste du lombricompostage et de la promotion de cette pratique : élevage de vers, vente de matériel, vulgarisation auprès des écoles, forums d’entraide… Elle est basée à Pézenas dans l’Hérault depuis sa création en 2005.

Ses fondateurs ont imaginé et créé le City Worms qui a vu le jour en 2015. Depuis, ce lombricomposteur est devenu une référence.

Et la Ferme à vers de Vers la Terre se visite !

logo de Vers la Terre

En 2012, Vers La Terre a participé à faire connaître Plus de Vers en communiquant auprès de ses abonnés lors de la création de notre site, facilitant le lancement de notre démarche. Dès la diffusion de l’information, une centaine de personnes s’est inscrite comme donateur·trices de vers.

Et Plus 2 Vers fut lancé !

Cette collaboration se poursuit aujourd’hui grâce à des liens entre nos sites. Par exemple, nous percevrons une petite commission si vous utilisez les liens (affiliés) de notre site pour effectuer des achats sur la boutique en ligne Vers la Terre.

Présentation du City Worms

Le City Worms est un lombricomposteur à plateaux, carré, en plastique 100% recyclé et fabriqué intégralement en France, y compris les accessoires (tapis, roulettes…). Il mesure 73 cm de haut pour 40 cm de côté.

Ses plateaux sont percés d’une multitude de trous (5 à 6 mm) permettant aux organismes de passer d’un niveau à l’autre sans que le lombricompost ne tombe dessous. Tout en bas, un bac à jus récupère le lombrithé.
Son fonctionnement est très simple. On dépose les déchets dans le bac supérieur. Quand celui-ci est plein, on ajoute un plateau vide par-dessus et les apports reprendront dans ce nouveau bac. Enfin, pour récolter le lombricompost, on retire et on vide l’étage le plus ancien. Consultez cet article pour plus de détails.

Les plateaux superposables facilitent les manipulations et l’observation ou le contrôle régulier des différentes couches en décomposition. Le principe est simple et pédagogique.

lombricomposteur City Worms

Description des éléments du lombricomposteur :

C’est un modèle sur pieds avec roulettes et une tablette en partie basse. Un matelas d’humidification, un paquet de Vita Vers+ (un complément au menu des vers) et un guide d’utilisation sont fournis. Pour le démarrage de votre lombricomposteur, vous pouvez soit sélectionner les vers proposés par Vers la Terre, soit contacter les donateurs de vers sur notre site.

Ses trois plateaux lui confèrent un volume de 30 litres. Sa capacité est adaptée aux familles de 3 à 5 personnes (selon la production de déchets du foyer).

Lombricompostuer City Worms vert orange bleu rouge noir

Le City Worms existe maintenant en différentes couleurs : verte, orange, bleue, rouge fruité et noir. Les plateaux sont toujours gris anthracite, seule la couleur du couvercle, du bac à jus et de la tablette change.

Le couvercle

Celui-ci présente un ergot sur sa face cachée. Ainsi, nul besoin de tenir ou de poser le couvercle au sol, il se manipule et s’accroche d’une seule main sur le plateau du dessus.

Des trous d’aérations sont présents à chaque coin. Les trous paraissent “gros” mais ne laissent pas passer les drosophiles. Si vous rencontrez des moucherons, il y a fort à parier qu’ils ont été introduits avec les déchets. Lisez vite cet article sur les moucherons.

Les plateaux

Les plateaux ont une contenance utile de 10 litres chacun. On peut en disposer jusqu’à 5 sur le lombricomposteur. Au-delà, l’ensemble ne sera pas pratique à manipuler et manquera de stabilité. Si vous avez une grosse production de déchets, il est préférable d’avoir 2 lombricomposteurs, sinon, il existe des lombricomposteurs plus grands.

Les coins sont arrondis ce qui réduit les éventuels chocs externes (en passant à côté, ou en le manipulant).
Des marques de remplissage optimal sont présente à l’intérieur. Elles indiquent le niveau à partir duquel un nouveau bac est nécessaire.

Les bords sont épais et facilitent les manipulations courantes (contrôle, récolte…).
Les bacs ne s’encastrent pas totalement. Il y a des butées intégrées dans les rebords des plateaux, laissant ainsi suffisamment d’espace pour la litière (10 litres par plateau).

Le bac à jus et le robinet

Le bac à jus a une forme permettant aux vers de remonter facilement dans les plateaux supérieurs.

Le couvercle et le bac à jus comportent des trous d’aération. Ce système breveté “d’auto-ventilation” avec cheminées intégrées se nomme “Air-flow system”.

A l’intérieur du bac à jus, le robinet dépasse légèrement. Ainsi, les boues emmenées par le passage des vers ne bouchent pas le robinet. Il faudra tout de même nettoyer le bac collecteur de temps en temps pour enlever le lombricompost qui s’y dépose.

bac collecteur de lombrithé du city worms

Le robinet se situe à une hauteur idéale pour poser une bouteille dessous. Cela facilite la vidange du lombrithé. Le robinet peut même rester ouvert (avec un récipient dessous) pour que le jus s’écoule en continu et ne stagne pas dans le système.

J’en profite pour rappeler que le bac à jus, quel que soit le modèle, doit être vidangé régulièrement pour éviter l’humidité excessive du lombricomposteur.

Les pieds, les roulettes et la tablette

Le City Worms repose sur 4 pieds avec des roulettes à double galet. Il se déplace avec aisance même avec le poids des plateaux remplis de lombricompost et de déchets.
Sa hauteur évite d’avoir à se baisser lors des gestes quotidiens comme les apports de déchets. Il peut se poser directement sur un meuble sans les pieds.

Avec ses 73 cm de haut, il passe sous le plan de travail de la cuisine pour une utilisation plus pratique.

La tablette en bas du City Worms garantit sa stabilité. Elle sert également à poser les accessoires utiles au lombricompostage comme les réserves de carton déchiqueté et de poudre de coquilles d’œufs. Ainsi, on les a toujours sous la main et on n’oublie pas ces compléments lors des apports.

Le tapis d’humidification et le Vita Vers+

Un tapis (ou matelas) d’humidification est indispensable au bon fonctionnement de ce type de lombricomposteur. En effet, la surface de la litière et des déchets a tendance à s’assécher par évaporation. La décomposition est alors ralentie ou bloquée parce qu’elle nécessite de l’humidité pour que les différents organismes se développent et digèrent la matière.

Le tapis fourni est composé de fibres de chanvre et de lin et sera décomposé en quelques mois. On le remplacera alors par un nouveau (Vers la Terre en vend ici) ou par un tissu, une serpillière ou des feuilles de papier journal.

Le sachet de Vita Vers+ est un mélange chaulé enrichi en fibres particulières. Il ne remplace pas la nourriture, mais sert de complément et aide à équilibrer certains paramètres comme le pH de la litière. On ne doit en mettre une petite poignée de temps en temps. Le lombricomposteur fonctionne très bien sans ce complément si on respecte les différents paramètres de l’écosystème du lombricomposteur.

La réception, le montage et le démarrage du City Worms

Une réception “0 déchet”

Vous recevrez votre lombricomposteur City Worms dans un carton. Celui-ci sera déchiqueté et servira de litière pour le démarrage de votre écosystème.

Le packaging est pratique et “0 déchet”. Le carton du colis et l’emballage sont utilisés pour le démarrage du lombricomposteur. Tous les éléments sont rangés dans les bacs encastrables et le filet polypropylène, qui entoure le tout, est en matière recyclable.

lombricomposteur city worms dans carton

Un montage sans outils

On fixe d’abord les roulettes aux pieds du lombricomposteur. Elles s’enfoncent manuellement. Les pieds s’emboitent dans les coins du bac à jus. Le tout devient très stable dès qu’on ajoute la tablette basse.
Il faut ensuite monter le robinet. Il est fourni avec 2 joints en caoutchouc et un écrou en plastique. On place les joints et on serre l’écrou à la main.
Le bac à jus est en place sur ses pieds. On pose enfin le premier plateau dessus, puis le couvercle et voilà le City Worms est prêt à démarrer.

La mise en route du City Worms

Le démarrage du City Worms se déroule comme pour tous les autres lombricomposteurs : on y va tranquillement et on reste patient. Nous traitons du démarrage des lombricomposteurs ici.

Le carton d’emballage est utile  au démarrage. Il épouse le fond du premier bac. Ainsi, la litière de démarrage et les vers ne tomberont pas dans le bac à jus, encore trop sec les premiers jours. Il faut aussi créer une litière humide d’au moins 5 cm d’épaisseur sur toute la surface du premier plateau. On y dépose ensuite les vers et les autres organismes avec du lombricompost ainsi que quelques déchets frais (une petite quantité de déchets facilement décomposables). Le matelas d’humidification (qu’il ne faut pas humidifier) est mis en place et on ferme enfin le couvercle.

Les jours suivants, on surveillera l’humidité de la litière. Elle ne doit pas sécher (c’est le rôle du tapis d’humidification). On s’assurera également que les vers ne cherchent pas à fuir, ce qui serait le signe d’un problème à corriger d’urgence.
Au bout de quelques semaines ou mois, avec des apports de déchets humides de plus en plus importants, le jus apparaîtra dans le bac collecteur. Vous pourrez alors le vidanger régulièrement ou en continu avec un récipient sous le robinet.

A ce stade, le lombricomposteur fonctionne avec un seul plateau. Rangez les autres bacs en attendant d’en avoir besoin, lorsque le premier plateau sera rempli.

Fonctionnement du City Worms

L’utilisation “normale” et quotidienne du City Worms

Les apports de déchets

La surface d’apport est importante (40 cm x 40 cm). La répartition des déchets est facile. Il suffit de replier le tapis d’humidification et de déposer les épluchures et les restes à la surface. On ajoute un peu de carton sec puis on replace le tapis d’humidification avant de refermer le couvercle.

L’ajout d’un plateau

A l’intérieur des plateaux, il y a une indication de niveau de remplissage. Lorsque la litière avec les déchets frais atteint cette marque, il est temps de placer un plateau vide par-dessus. C’est aussi simple que ça. Évidemment, on n’oublie pas de placer le tapis d’humidification à la surface du nouveau plateau et de remettre le couvercle.

Si besoin, consultez cet article qui donne tous les détails sur l’ajout d’un plateau.

La collecte du lombrithé

La hauteur du robinet encourage la vidange du thé de compost. Effectivement, une bouteille en verre de 75 cl (type jus de fruits) s’insère parfaitement sous le robinet. Il est donc facile de vider ou de laisser le jus s’écouler en continu. Par conséquent, l’humidité ne stagne pas dans le système, ce qui est mieux pour les vers et les autres organismes. 

La récolte du lombricompost

Un article du site explique déjà comment récolter le lombricompost du City Worms. Voici tout de même ce qu’il faut retenir :
Le lombricompost doit être récolté dès qu’il est prêt. En effet, il est inutile de le laisser dans le système, même si vous avez suffisamment de plateaux à disposition. L’humidité s’accumulerait et le lombricompost perdrait de sa consistance et deviendrait boueux. Au bout d’un moment, il serait même inadapté à la vie des vers.

L’astuce des lombricomposteurs à plateaux est de placer le plateau à vider au-dessus des autres et de le laisser à la lumière avant de récolter. Les vers qui sont encore dans ce plateau (les vers circulent dans tous les étages) redescendront dans les niveaux avec les déchets en décomposition et se sépareront naturellement du lombricompost mûr.

Il suffit ensuite de vider avec une petite pelle ou à la main le lombricompost sans les vers. Vous pouvez le stocker dans un récipient aéré en le remuant régulièrement afin qu’il sèche sans s’agglomérer ou l’utiliser directement pour vos plantations.

Comment se sentent les vers dans le City Worms ?

Comme je me suis posé la question, j’ai mené mon enquête et réalisé des interrogatoires auprès des vers et de leurs colocataires.

Si le lombricomposteur est placé dans des conditions idéales, avec des apports adaptés et bien régulés, alors les vers se sentiront bien, quel que soit le modèle. Toutefois, le City Worms présente quelques avantages par rapport à des modèles du même type.

Etant donné qu’il est en plastique, l’air ne circule pas à travers ses parois. Pourtant, le City Worms est un modèle bien aéré verticalement et cela plait aux vers et aux autres organismes. Pour favoriser encore plus l’aération, on dégage un peu de litière dans un coin de chaque plateau et l’air circule sans contrainte dans tous les étages.
La bonne gestion de l’humidité dépend surtout de nous (équilibres des apports, vidanges régulières…) et de l’aération du lombricomposteur. Et comme la vidange du bac à jus est aisée, la régulation l’est aussi.
Les vers ont de la surface pour transformer les déchets, ce qui est important pour eux. Ils circulent bien dans tous les niveaux par les trous prévus et ne restent pas coincés dans le bac à jus.

Notre avis sur l’utilisation du City Worms

Avec plusieurs plateaux, on voit le fonctionnement du lombricomposteur et c’est très pédagogique.
Les manipulations sont faciles : les plateaux ne se coincent pas et ils ne sont pas trop lourds lorsqu’ils sont pleins. Le City Worms offre une capacité suffisante pour (presque) tout le monde.
La bonne gestion de l’humidité par l’aération du lombricomposteur et la vidange régulière du lombrithé est bénéfique à l’écosystème et donc à la transformation de vos déchets en lombricompost.

Une utilisation extrême du City Worms

Je réalise des animations et des formations sur le lombricompostage pour l’association Les Boîtes Vertes (qui administre Plus 2 Vers). J’ai donc besoin de matériel de démonstration (un lombricomposteur en fonctionnement) qui répond à des critères très exigeants :

  • Il doit être facile à transporter à vélo, tram ou en bus (quand on peut éviter la voiture, évitons-la !), et donc solide.
  • Le montage doit être simple et rapide, car en animation, le temps est important.
  • Le fonctionnement du lombricomposteur doit être pédagogique pour les explications et les démonstrations.

Le City Worms se transporte très facilement. On retire les pieds et la tablette, on pose le bac à jus et les autres bacs sur un plateau vide et le lombricomposteur retrouve sa configuration de livraison. Le robinet reste même monté, car le bac à jus repose sur un plateau vide. Il peut ainsi être transporté sur un petit diable, un plateau à roulette, dans le coffre d’une voiture ou même à vélo (bien sanglé évidemment).
Son montage est extrêmement rapide, il n’y a plus qu’à remettre les 4 pieds, la tablette basse et le tour est joué !
Les lombricomposteurs à plateaux sont idéals pour expliquer le lombricompostage. Les plateaux du City Worms se manipulent aisément lors des démonstrations.
Enfin, la surface du City Worms se nettoie sans peine avec un chiffon humide avant et après les animations.

city worms a velo
city worms en animation

Si vous cherchez un lombricomposteur pour réaliser des animations de sensibilisation, ne cherchez plus :
Le City Worms est le lombricomposteur idéal pour les animateurs !

Où acheter le City Worms et à quel prix ?

Le City Worms est vendu sur internet à partir de 79 euros (sur le site de “Vers la Terre”).
Renseignez-vous auprès de votre collectivité pour connaître les aides financières possibles pour l’achat d’un lombricomposteur. C’est parfois très intéressant.

Voici les différentes solutions pour acheter le City Worms.

Sur la boutique en ligne de Vers la Terre

Vous trouverez le City Worms à partir de 79 euros sur la boutique en ligne de Vers la Terre. Vous pourrez y choisir la couleur et l’achat de vers si vous le souhaitez. Et en utilisant les liens de cette page pour réaliser un achat, vous nous faites gagner une petite commission !

Dans un magasin

Vers la Terre liste les magasins qui vendent leurs lombricomposteurs. 
Cela vaut toujours la peine de se rendre compte, de visu, à quoi ressemble le City Worms, s’il est visible à côté de chez vous.

Avec un achat groupé

Certaines structures font des achats groupés pour proposer un tarif réduit aux bénéficiaires sous certaines conditions. C’est le cas de l’association” Les Boîtes Vertes” à Rezé (44), qui soit dit en passant, administre la plateforme “Plus 2 Vers”. Nous proposons en effet le City Worms à un tarif favorable à condition de venir le chercher sur place, à côté de Nantes.

Les petites annonces

Le City Worms est un modèle de plus en plus répandu. On peut donc le trouver sur les sites et groupes de ventes d’occasion. Comme il est solide (garanti 10 ans) vous pouvez l’acheter sans risque, d’autant plus que les pièces détachées sont disponibles sur la boutique en ligne de Vers la Terre.

Notre avis sur le City Worms

Avec sa forme carrée et ses roulettes, le City Worms se faufile un peu partout.
Chacun trouvera la couleur qui lui convient parmi celles proposées. 
Il est en plastique, ce qui ne plaît pas à tout le monde, mais c’est ce qui en fait un lombricomposteur bon marché. En effet, les lombricomposteurs conçus en matières plus nobles, sont beaucoup plus chers. De plus, le plastique est très solide.
Sa capacité convient à la grande majorité des familles. Si besoin, des plateaux supplémentaires peuvent être ajoutés.
Les bacs ne se coincent pas et se manipulent aisément.
Il convient parfaitement aux vers et aux autres organismes du lombricompostage.

Le City Worms est un modèle en plastique facile, solide et pédagogique d’une capacité suffisante pour la plupart des familles.
Son prix très raisonnable le classe dans les lombricomposteurs “bon marché”.
Nous l’avons choisi comme matériel pédagogique pour nos animations et démonstrations de lombricompostage. Et on le transporte même à vélo !
Vers la Terre a clairement misé sur la durabilité avec ce modèle solide et pratique garanti 10 ans. 

Le City Worms est un très bon lombricomposteur adapté à toutes les familles.
Il est l’allié idéal pour réduire ses déchets durablement.

Remerciements

Je remercie Thierry Sin pour le partage de ses illustrations et vidéos que vous retrouverez sur la chaine Youtube du City Worms et sur sa page Facebook.
Je tiens également à remercier très chaleureusement la communauté de relecteurs qui doivent parfois bien rigoler en voyant mes fautes et carapaces (car à ce niveau, on ne peut plus parler de simples coquilles). Donc un grand MERCI à Bernard, Fabienne, Hélène, Valériane et Vincent pour leurs précieuses relectures.
Et si comme eux, vous souhaitez participer à Plus 2 Vers de la manière qu’il vous plaira, rejoignez la communauté des contributeurs !

 

Merci d’avoir été jusqu’au bout de cet article. J’espère sincèrement que sa lecture vous aura été utile.
Et n’hésitez surtout pas à laisser vos commentaires ci-dessous !

Abonnez-vous !

Pour connaitre l’actualité et recevoir les conseils saisonniers au bon moment.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares

Partagez l’article !